Maroc

Portail Maroc

Corée/Sud - Un protestataire succombe à ses brûlures Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde Monde
Corée/Sud - Un protestataire succombe à ses brûlures
SEOUL (REUTERS) - Un chauffeur de taxi sud-coréen qui avait tenté de s'immoler par le feu le 1er avril pour protester contre un accord de libre-échange entre Séoul et Washington a succombé dimanche aux suites de ses brûlures, a annoncé un responsable hospitalier.
Arrivé en voiture devant l'hôtel de Séoul où avaient lieu les négociations commerciales après avoir franchi les contrôles de sécurité, Huh Se-uk, 53 ans, s'était aspergé de liquide inflammable et y avait mis le feu. Il avait été brûlé au troisième degré.

""La cause présumée du décès est une septicémie"", a déclaré un représentant de l'hôpital par téléphone. La septicémie est une infection du sang par des bactéries pathogènes.


Des négociateurs sud-coréens et américains ont conclu le 2 avril un accord de libre-échange qui représente le plus important pacte commercial entre leurs pays depuis quinze ans.

Des adversaires de l'accord, en majorité des agriculteurs et des syndicalistes, ont estimé qu'il menaçait leurs moyens d'existence.
Publié le: 15/04/2007 à 11:24:05 GMT Source : Reuters
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La Belgique est officiellement entrée en récession

» Sénégal: l'opposition promet une "nouvelle stratégie",...

» Russie: Poutine prêt à un deuxième tour, même s'il...

» L'Europe toujours saisie par le froid, des dizaines de morts

» Tunisie: première visite de la directrice du FMI...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz