Berlin promet son soutien au blocage des comptes de Ben Ali dans l'UE

BERLIN (AFP) - Berlin soutiendra tout blocage de comptes bancaires que l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et ses proches possèdent dans l'UE, a déclaré le secrétaire d'Etat allemand aux Affaires européennes Werner Hoyer dans la presse mercredi.

Le président Zine El Abidine Ben Ali, sa femme Leila et son gendre Sakhr Materi, le 9 mai 2010 à Tunis (© - Fethi Belaid)
Le gouvernement allemand s'engage à ce que "l'UE ne soit pas à un havre de paix pour de l'argent d'Etat détourné", a déclaré M. Hoyer au quotidien Der Tagesspiegel.

"Si des mesures comme le blocage de comptes bancaires ou l'interdiction de se rendre (dans l'UE) sont nécessaires, nous les soutiendrons", a-t-il dit.

Lundi, la ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, avait précisé que les avoirs tunisiens suspects dans les banques françaises étaient sous "vigilance particulière", mais qu'il fallait une décision judiciaire ou internationale pour gel ces avoirs.

Et mardi elle a promis une action "très ferme" de la France pour empêcher la fuite des avoirs de l'ancien président Ben Ali et de ses proches, précisant que les autorités judiciaires françaises avaient été préalertées.

L'Union européenne discute actuellement de sanctions contre M. Ben Ali et son entourage pour empêcher les actions de déstabilisation en Tunisie.