Maroc

Portail Maroc

Ouverture à Agadir du 2-ème congrès international de Biochimie Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Sc / Environnement Maroc » Sc / Environnement
Ouverture à Agadir du 2-ème congrès international de Biochimie
AGADIR (MAP) - Le 2-ème congrès international de Biochimie a ouvert ses travaux, mardi à Agadir, avec la participation d'une pléiade de chercheurs et d'universitaires représentants plusieurs pays africains et européens.
Initiée par la société marocaine de biochimie et biologie moléculaire (SMBBM) en collaboration avec la faculté des sciences d'Agadir, cette manifestation ambitionne de favoriser l'échange d'expériences, de promouvoir le partenariat entre le nord et le sud de manière à accélérer la cadence du transfert des technologies et d'évaluer l'état des connaissances actuelles en matière de biochimie en relation avec des thématiques concernant la santé.

Intervenant à cette occasion, M. Abdellatif Ben Abdel Jalil, président honorifique de la SMBBM a souligné que la biochimie occupe désormais une place importante au sein des universités marocaines, ajoutant qu'au-delà de la recherche scientifique, la société a ouvert le domaine de la biochimie sur le milieu socioéconomique et favorisé la coopération internationale à travers l'organisation de plusieurs manifestations scientifiques. Pour sa part, la doyenne de la faculté des sciences d'Agadir, Mme Fouzia Bani-aameur a indiqué que la biochimie, la biologie et les biotechnologies en général ne sont plus confinées dans des laboratoires à l'abri des regards des utilisateurs. Ils font désormais partie, a-t-elle fait remarquer, du quotidien étant donné leur apport important à des secteurs socioéconomiques dont l'agriculture, l'environnement et les technologies de l'information. Rappelant les différentes manifestations scientifiques organisées par la société marocaine de biochimie et biologie moléculaire, M. Mohammed Baaziz, président de la SMBBM a indiqué que celle-ci s'est assignée la mission de rassembler, partager et informer le public en général et les chercheurs en particulier des progrès réalisés en la matière. Et d'affirmer que la SMBBM a pu, au bout de 10 ans d'action, s'adjuger une place importante parmi les sociétés savantes les plus actives au niveau national. Le président de la société espagnole de biochimie et biologie moléculaire, M. Rubio Vicente a indiqué que le congrès d'Agadir constitue une occasion pour les participants pour échanger les points de vue et mettre à jours leurs connaissances, formant le voeu de voir le partenariat entre les deux sociétés marocaine et espagnole se renforcer davantage de manière à servir le bien des communautés scientifiques des deux pays. Le congrès international de biochimie d'Agadir, qui se poursuivra jusqu'au 12 mai, connaît la participation d'un grand nombre d'universitaires et de chercheurs marocains et étrangers (France, Espagne, Algérie, Tunisie...).

Ils débattront de quatre thèmes fondamentaux à savoir "la protéomique et génomique", "enzymologie et métabolisme", "immunologie et santé" et "biotechnologies, substance naturelles et environnement". Lors de cette manifestation scientifique, 12 prix seront consacrés aux meilleures communications faites par des jeunes et 32 bourses seront octroyées pour inciter ceux-ci à s'investir davantage dans le domaine de la recherche scientifique.
Publié le: 10/05/2006 à 10:13:06 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La testostérone peut induire des attitudes égocentriques

» Le centre de la parole dans le cerveau n'est pas là où...

» De la taille d'un chat à celle d'un éléphant en 20...

» Une banque du sperme pour la Grande barrière de corail...

» A Davos, une machine pour décoder le génome individuel...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2024 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz