Des Tunisiennes s'alarment de la "tentation obscurantiste"
TUNIS (AFP) - "J'ai peur du retour des islamistes, qu'ils nous imposent une culture étrangère, nous disent comment nous habiller": Sonia ne cache pas ses craintes, comme d'autres Tunisiennes, après la "révolution de jasmin" qui a mis fin au régime de fer, mais laïque, du président Ben Ali.
» Suite



Photo: Une jeune femme tient une bougie lors d'une manifestation à Tunis, le 22 janvier 2011 (© - Martin Bureau)