Maroc

Portail Maroc

Le Groupe Authenticité et Modernité soutient le gouvernement et l'appelle à tenir ses engagements Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Politique / Diplomatie Maroc » Politique / Diplomatie
Le Groupe Authenticité et Modernité soutient le gouvernement et l'appelle à tenir ses engagements
RABAT (MAP) - Le Groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des Représentants a exprimé lundi son soutien aux priorités que le gouvernement s'est fixé dans son programme, l'appelant à inscrire la réalisation d'un certain nombre d'engagements dans le cadre de la prochaine loi de Finances.
Lors des débats autour de la Déclaration gouvernementale, le chef du groupe, M. Najib El-Ouzzani, a précisé que si son groupe salue ""tous les engagements et positions consignés dans la déclaration gouvernementale"", il attend du gouvernement qu'il définisse et précise sa vision quant à certaines questions qui ""n'ont pas bénéficié du traitement idoine"".

Parmi ces questions, le groupe évoque essentiellement le choix démocratique, la réforme du système de gouvernance, la réforme de la justice, la consolidation de l'identité nationale, la sécurité alimentaire, le développement humain, le développement durable et le décollage économique (agriculture, ressources naturelles et tourisme).


Concernant le faible taux de participation aux dernières élections législatives, le groupe a appelé le gouvernement à ""prendre les mesures nécessaires pour une réconciliation du citoyen avec l'action politique, en vue de le préparer aux prochaines échéances électorales"".

Quant à la promotion des droits de l'Homme, le groupe estime que la déclaration gouvernementale ""ne réserve pas à l'action du gouvernement en matière de suivi et d'application des recommandations de l'Instance équité et réconciliation (IER) la place qu'elle mérite"".

Tout en saluant l'engagement du présent gouvernement à poursuivre les chantiers importants"", le groupe a appelé ce dernier à prendre des mesures pratiques de nature à renforcer la place de la culture et de la langue amazighe et à honorer les engagements y afférents, pris antérieurement, particulièrement en matière d'enseignement et d'information.

S'agissant du domaine de la santé, le groupe a noté que la déclaration n'a pas mentionné l'assurance médicale obligatoire (AMO) et les mesures pratiques urgentes que le gouvernement devrait prendre en vue d'activer et financer le système d'assistance médicale.

Pour ce qui est de l'agriculture, le groupe a mis l'accent sur l'impératif d'accélérer l'approbation du projet de loi portant statut des organisations professionnelles du secteur afin qu'elles puissent bénéficier du financement et de l'appui nécessaires, ainsi que sur la valorisation de l'industrie alimentaire en tant que facteur de dynamisation de l'économie rurale.

Quant à la mobilisation et la protection des ressources naturelles, particulièrement l'eau, le groupe s'est prononcé pour le développement de moyens autres que les barrages de grande et moyenne dimensions, citant notamment le traitement des eaux usées, le dessalement d'eau de mer et la construction de barrages collinaires.

Le groupe propose, en matière d'économie de l'eau, de revoir la taxe d'irrigation de façon à inciter l'agriculteur à rationaliser la consommation, d'instituer l'obligation d'équiper les plantations, notamment arboricoles, de systèmes d'irrigation économique, et de consacrer des bourses supplémentaires aux petites exploitations dans le cadre des projets collectifs d'économie d'eau.
Publié le: 30/10/2007 à 08:24:53 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» "Sans tricher", Eva Joly se livre dans une...

» Sondages: un duel Hollande-Sarkozy se confirme,...

» EXCLUSIF AFP - Bettencourt : Eric Woerth convoqué la...

» Séquestration à La Poste: Olivier Besancenot jugé en...

» Comme Hollande, Sarkozy dénonce les banquiers et la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2021 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz