Tour de Castille-et-Leon - Contador et Armstrong très entourés au départ

PAREDES DE NAVA (AFP) - Les deux leaders de l'équipe Astana, l'Espagnol Alberto Contador et l'Américain Lance Armstrong, ont été vite cernés par le public et les médias au départ de la 1re étape du Tour de Castille-et-Leon, lundi à Paredes de Nava.

Les deux leaders de l'équipe Astana, l'Espagnol Alberto Contador (G) et l'Américain Lance Armstrong (D), au départ de la 1re étape du Tour de Castille-et-Leon, lundi à Paredes de Nava. (© AFP - Jaime Reina)
De centaines de personnes avaient fait le siège du car d'Astana, dont beaucoup d'enfants, dispensés d'école lundi matin pour pouvoir assister au coup d'envoi de la 24e édition de la "Vuelta a Castilla y Leon".

Des coureurs d'autres équipes passaient près du bus en souriant devant une telle agitation après avoir signé la liste de départ.

Contador, 26 ans, souriant à sa sortie du car, a été le plus acclamé par la foule mais Armstrong, 37 ans, n'a pas été en reste, signant également des autographes.

Le coureur espagnol, visage sérieux sur la ligne de départ, a ensuite surtout parlé avec son compatriote Carlos Sastre (Cervélo). Il a discrètement esquivé une demande d'un photographe, qui souhaitait qu'il serre la main d'Armstrong, en se faufilant dans le peloton pour s'avancer un peu.

Environ 90 journalistes étaient accrédités lundi matin pour suivre la course, soit près du double que pour la précédente édition (50 au total), a-t-on appris auprès de l'organisation de l'épreuve.

Cette course va surtout servir de préparation et de test pour leur cohabitation à Armstrong et Contador en vue du prochain Tour de France que les deux cyclistes ont déjà remporté (sept fois Armstrong, une fois Contador) et qui constitue leur objectif majeur de la saison.

Le Tour de Castille-et-Leon est la seule course de la saison à laquelle participeront conjointement Armstrong - qui a décidé de revenir cette saison à la compétition - et Contador, avant le prochain Tour de France. Il se terminera vendredi.