Ouverture en Egypte d'un sommet économique arabe, dominé par la Tunisie

CHARM EL-CHEIKH (Egypte) (AFP) - Un sommet économique des chefs d'Etat arabes, dominé par les événements en Tunisie, s'est ouvert mercredi matin dans la station égyptienne de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge.

Les ministres des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul Gheit (G), saoudien, Prince Saud al-Faisal (C) et kowéitien Cheikh Mohammad al-Sabah, le 18 janvier 2011 à Charm el-Cheikh (© - AMR AHMAD)
Ce sommet constitue la première réunion des chefs d'Etat arabes depuis le départ vendredi dernier, sous la pression populaire, du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, après 23 ans de règne.

Les gouvernements arabes ont multiplié ces derniers jours les appels à l'union et à la restauration de la stabilité en Tunisie, laissant poindre leur inquiétude de voir les événements de Tunis faire tache d'huile.

"Des peuples mènent des insurrections (...) et les citoyens arabes se demandent: est-ce que les régimes arabes actuels peuvent répondre à ces défis de manière dynamique?", a déclaré mardi, lors des travaux préparatoires, le chef de la diplomatie koweïtienne Mohammad al-Sabah, dans une allusion à la situation tunisienne.