Le CSA souhaite une diffusion en numérique de la radio en 2008

PARIS (AFP) - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) souhaite que la diffusion en mode numérique des services de radio locaux et nationaux puissent être effective début 2008, a indiqué mercredi Marie-Laure Denis, présidente du groupe radio au CSA.

Marie-Laure Denis, présidente du groupe radio au Conseil supérieur de l'audiovisuel, le 22 juin 2006 à Paris (© AFP/Archives - Jacques Demarthon)
"En étant extrêmement volontariste et s'il n'y a pas d'aléas, nous serions très heureux que le caractère effectif de la diffusion numérique puisse être constaté début 2008", a déclaré Mme Denis lors de la conférence de presse mensuelle du CSA.

Le CSA a ouvert début octobre une consultation publique, qui s'achèvera le 15 novembre, en vue du lancement en 2007 d'appels aux candidatures pour la diffusion en mode numérique de la radio.

Le Conseil avait précisé qu'il s'orientait vers le déploiement de la radio numérique "sur un réseau dédié", plutôt que de numériser les bandes AM ou FM.

Ce réseau dédié permet un démarrage rapide suivi d'une montée en charge progressive et une large couverture territoriale à un coût acceptable, a indiqué mercredi Marie-Laure Denis.

L'extinction du signal analogique en radio sera "beaucoup plus lent" que pour la télévision (prévu pour 2011 en France), a-t-elle ajouté. On peut s'attendre à une "coexistence longue de la diffusion radiophonique en FM et en numérique", a déclaré la présidente du groupe radio.

Le passage au numérique permettra d'"atténuer la disparité géographique" actuelle, a rappelé Mme Denis. Un Parisien a en effet la possibilité d'écouter une cinquantaine de radios alors qu'un tiers des Français reçoivent moins de dix radios. La diffusion en numérique permet également une amélioration du son.