Bruxelles considère ouverte la perspective d'une adhésion à l'UE

BRUXELLES (AFP) - La perspective d'une adhésion à terme à l'Union européenne est "ouverte pour le Monténégro", a indiqué mardi le commissaire européen à l'Elargissement Olli Rehn, après la confirmation de la victoire des indépendantistes lors du référendum de dimanche.

Jose Manuel Barroso et Olli Rehn le 16 mai 2006 à Strasbourg (© AFP/Archives - Gérard Cerles)
C'est la première déclaration en ce sens de la Commission depuis le référendum dimanche au Monténégro qui a vu la victoire avec 55,5% des suffrages du "oui" à l'indépendance, selon des résultats complets annoncés mardi à Podgorica. L'UE avait fixé à 55% la majorité nécessaire pour reconnaître l'indépendance.

"La perspective européenne est ouverte pour le Monténégro, comme elle l'est pour la Serbie lorsqu'elle remplira les différents critères, et notamment la coopération avec le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie", a indiqué le commissaire dans un communiqué.

L'Union européenne avait entamé en octobre des négociations avec l'union Serbie-Monténégro sur un accord de stabilisation et d'association, première étape vers une adhésion à l'UE. Ces négociations ont été suspendues début mai en raison de l'incapacité de Belgrade à arrêter et livrer au Tribunal pénal international l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic. Les responsables monténégrins avaient déploré cette suspension, estimant être les otages d'une situation dépendant entièrement de Belgrade.

M. Rehn a confirmé que la Commission allait maintenant demander aux 25 deux mandats distincts pour mener ces négociations: un nouveau mandat pour négocier avec le Monténégro indépendant et un mandat modifié pour poursuivre les négociations avec la Serbie sans le Monténégro.