Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes
Sélectionner les messages du
# au #
[ Imprimer ]
Aller à la page 1, 2  Suivante  :| |:
Forums Atlasvista Maroc -> Anniversaires, fêtes sacrées et évènements

#1: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: znettiLocalisation: Zürich MessagePosté le: 01 Sep 2007, 11:02
    —
He Brahim, souffles les bougies..c'est ton anniversaire..aujourd'hui Idea


#2: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: sosof MessagePosté le: 01 Sep 2007, 11:05
    —
Joyeux anniversaire Brahim!! cheer

#3: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: elChegdaliLocalisation: Ard Llah was3a MessagePosté le: 01 Sep 2007, 11:25
    —
Cher Brahim, tu sais malgré toutes le betises recensées à ton sujet et à mon sujet et ensemble, je tenais à te dire que c'est kiffant Laughing de te cotoyer dans le virtuel. Jilali et Khadouj doivent être fier d'avoir un 3jiyel aussi respectable dans le kouri. N'oublie pas qu'on va bientot faire de toi un bon steak Halal. Avec toute ma sincérité de 3atrousse du Aïd Kebir avec les grandes cornes enroulées et le museau et les yeux tachetés de noir, tu crois quoi?!!! je suis une vrai "sarrdii" moi Laughing
Excellente journée et bon weekend Very Happy

Dédicace à tous les 3robi





Dernière édition par elChegdali le 01 Sep 2007, 12:49; édité 2 fois

#4: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: cmoi MessagePosté le: 01 Sep 2007, 11:49
    —
BBBBBBBBBANNNANNIIIVVVV LE PTIT VIEUUXXXX !!!! ^^

Alors pour anniverssaire je t'offre une visite chez le dentiste !! ^^'

#5: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: elChegdaliLocalisation: Ard Llah was3a MessagePosté le: 01 Sep 2007, 17:51
    —
elChegdali a écrit:
Cher Brahim, tu sais malgré toutes le betises recensées à ton sujet et à mon sujet et ensemble, je tenais à te dire que c'est kiffant Laughing de te cotoyer dans le virtuel. Jilali et Khadouj doivent être fier d'avoir un 3jiyel aussi respectable dans le kouri. N'oublie pas qu'on va bientot faire de toi un bon steak Halal. Avec toute ma sincérité de 7awli du Aïd Kebir avec les grandes cornes enroulées et le museau et les yeux tachetés de noir, tu crois quoi?!!! je suis un vrai "sarrdii" moi Laughing
Excellente journée et bon weekend Very Happy

Dédicace à tous les 3robi





je voulais juste corriger : c'est 7awli pas 3atrouss Embarassed (va savoir pourquoi j'ai pensé à un bouc...)

#6: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: nadyaLocalisation: France MessagePosté le: 01 Sep 2007, 18:43
    —
Bon anniversaire Brahim Hi ya!

#7: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: jamaldineLocalisation: Canada MessagePosté le: 01 Sep 2007, 18:44
    —


puis je prendre ce mouton pr mon fils Kacem Amine Rolling Eyes Very Happy

bon anniversaire mol l3awd Smile

#8: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: elChegdaliLocalisation: Ard Llah was3a MessagePosté le: 01 Sep 2007, 19:46
    —
jamaldine Arrow comme c'est un garçon il t'en faut deux alors tu peux les prendres. Wa Allah i taqabel Very Happy

#9: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: smailLocalisation: El-Djazaîr MessagePosté le: 02 Sep 2007, 00:17
    —
Sana 7ilwa ya jamiiiiiiiiile
sana hilwa ya jamillllll
sana hilwa ya brahim sink
sana hilwa ya jamillllllllllllllllllllllllllll



je te souhaite une happy fête et heureuse Life with so much kisses and happiness

take care Razz

#10: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: jamaldineLocalisation: Canada MessagePosté le: 02 Sep 2007, 19:38
    —
elChegdali a écrit:
jamaldine Arrow comme c'est un garçon il t'en faut deux alors tu peux les prendres. Wa Allah i taqabel Very Happy


c est ce q ma femme a dit !!! tu es un espion toi Shocked Very Happy

#11: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: Brahim.5Localisation: maroc MessagePosté le: 03 Sep 2007, 10:13
    —
merci zneti et vous autres
et 1 an de plus Very Happy
3jiyele (ou moule l3awda Laughing ) vous souhaite un bon début de semaine, et d'année scolaire pour les étudiants du forum
w 3wachrkome mabroka
pour le dentiste j’ai déjà dit que j’aime mes dents tel qu’ils sont et je ne veux pas de soins dentaires, c'est les dents qui font mon charme Laughing


#12: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: znettiLocalisation: Zürich MessagePosté le: 03 Sep 2007, 10:21
    —
Brahim.5 a écrit:

pour le dentiste j’ai déjà dit que j’aime mes dents tel qu’ils sont et je ne veux pas de soins dentaires, c'est les dents qui font mon charme

Et comment! Laughing

#13: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: spikeLocalisation: France MessagePosté le: 03 Sep 2007, 10:23
    —
Un peu enretard mais j'espère que tu as passé un trés bon et joyeux anniversaire SmileSmileSmile

Tout le meilleur pour cette année et toutes les autres à venir Very HappyVery Happy

mylove

#14: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: fadwaleteincelle MessagePosté le: 03 Sep 2007, 11:04
    —
Mon cadeau pour toi Arrow une dissertation que tu dois lire du début jusqu'à la fin Wink

Malgré ton extrême laideur, tu n’arrêtes pas de sourire et c’est ce qui me pousse à sourire
Le plus fabuleux, c’est parce que ton sourire te fait du bien que tu nous racontes l’humour qui te fait rire pour nous pousser de même à rire et à se sentir bien Very Happy
Ceci dit, tu partages tes petits moments de bonheur avec nous pour nous montrer combien sourire est important dans notre journée.
À l’occasion de ton anniversaire, je tiens moi aussi à te pousser à sourire et à te sentir bien pour un petit moment


Première blague sur une lettre de recommandation

Le président d'une entreprise informatique a des doutes sur l'efficacité d'un de ses programmeurs. Il demande au directeur en charge de son département de lui écrire une lettre de recommandation à ce sujet décrivant l'employé et le travail qu'il fait pour l'entreprise.

La lettre du directeur:
A: Monsieur le Président
De: Le Directeur

Mon assistant programmeur, est toujours en train de
travailler à son bureau avec assiduité et diligence, sans jamais
perdre son temps en jasant avec ses collègues. Jamais il ne
refuse de passer du temps pour aider les autres et malgré cela, il
termine ses projets à temps. Très souvent, il rallonge ses
heures pour terminer son travail, parfois même en sautant les
pauses café. Il est une personne qui n'a absolument aucune
vanité en dépit de ses accomplissements remarquables et de sa
compétence en informatique. C'est le genre d'employer de qui on
parle avec grande estime. le genre de personne dont on ne
peut se passer. Je crois fermement qu'il est prêt pour la
promotion qu'il demande, considérant tout ce qu'il nous a-
porte. L'entreprise en sortira grande gagnante.
Signé: Le Directeur.

Le président reçoit peu après un autre mémo du Directeur:

A: Monsieur le Président
De: Le Directeur

Monsieur,
Quand j'ai écrit mon dernier mémo relativement à mon assistant-programmeur, cet idiot lisait par dessus mon épaule. S’il vous plait, relisez mon message en ne retenant QUE LES LIGNES IMPAIRES...


Prends une petite pause avant de lire le reste Wink . Je sais d’avance que tu n’aimes pas les interventions longues. Sorry, même pour dire seulement joyeux anniversaire, je ne peux me contenter d’une seule phrase Arrow Tartara chwiya Wink


Dernière édition par fadwaleteincelle le 03 Sep 2007, 11:49; édité 4 fois

#15: Re: Souffles les bougies Brahim.5 Rolling Eyes Auteur: fadwaleteincelle MessagePosté le: 03 Sep 2007, 11:19
    —
Mon histoire sur le partage du bonheur

Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.
L'un d'eux devait s'assoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à côté de la seule fenêtre de la chambre. L'autre devait passer ses journées, couché sur le dos.
Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur participation dans le service militaire et les endroits où ils avaient été en vacances.

Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'assoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors. L'homme dans l'autre lit commença à vivre pour ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur.
:

De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient
sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras dessous, parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait percevoir au loin la ville se dessiner. Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre côté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque. Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante


Les jours et les semaines passèrent.

Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil. Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.
Dès qu'il sentit que le temps était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre. L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul.

Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'oeil dehors. Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit. Or, tout ce qu'il vit, fut un mur !
L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité. L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.
"Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager", commenta-t-elle.


Epilogue :

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux en dépit de nos propres épreuves.
Arrow La peine partagée réduit de moitié la douleur mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve double.
Arrow Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter




Bon pour conclure, un peu d’humour, une deuxième blague même si les nouvelles statistiques montre que ma blague fait de l’archive Wink

Un homme lit le journal et dit à son épouse:
-savais-tu que les femmes utilisent 30 000 mots par jour et les hommes 15 000?
La femme lui répond:
-mais c'est facile à expliquer mon sot, il faut toujours répéter deux fois la même chose aux hommes.
L'homme se retourne vers celle-ci et dit:
-Quoi?


Koullou 3amine wa anta bi khayr et 3wacher mabrouka Mister Maroc Wink