Forums Atlasvista Maroc :: Le mythe du sauveur dans le Judaïsme Forums Atlasvista Maroc :: Le mythe du sauveur dans le Judaïsme
Recherche avancée
Forums Atlasvista Maroc PhotosPhotos   FAQFAQ   RechercherRechercher   S'enregistrerS'enregistrer   ConnexionConnexion   Forums Maroc 
Le mythe du sauveur dans le Judaïsme

 
Liens sponsorisés
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Accueil des Forums -> Société -> Théologie, religion et traditions
Voir le sujet précédent Envoyer ce sujet à un ami format imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
nobible
Averti: 3 fois Averti: 3 fois Actuellement banni


Actuellement banni


Age: 44
Zodiaque: Bélier
Signe Chinois: Chat
Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 124

MessagePosté le: 17 Juin 2007, 22:39    Sujet du message: Le mythe du sauveur dans le Judaïsme Répondre en citant

Le mythe du sauveur dans le Judaïsme

"Trop longtemps le contrat social s'est inspiré d'un hashem sans justice ; il est temps qu'il s'inspire d'une justice sans hashem ".




--- Le mythe du sauveur est vieux comme l’apparition de la conscience humaine, les premiers Homo sapiens possédaient eux aussi leurs sauveurs, les sauveurs étaient à cette époque primitive les membres de la tribu qui apportaient les plus gros gibiers par exemple, Mr. Green ils sauvaient ainsi la tribu de la famine. Puis lorsque la psyché humaine se complexifia au fur à mesure de son adaptation à son environnement les sauveurs se justifièrent par leurs bravoures aux combats en défendant la tribu, puis ensuite en inventant des armes, puis des moyens de transports, des bâtiments, des lois et des accords commerciaux. Toutes ces personnes qui faisaient partie de l’élite de chaque éthnies étaient donc porté au rang de sauveur, de héros en quelques sortes lorsqu’ils favorisaient le groupe.

--- Comme je le souligne dans la rubrique ethnocentrisme le mythe du sauveur n’est pas le propre du Judaïsme, la plupart des civilisations semi-primitives le développèrent. En revanche le Judaïsme hypertrophia ce concept mythologique pour servir premièrement diverses ambitions territoriales pendant les temps glorieux du royaume hébreux, puis ensuite le mythe du sauveur servit de bouée de sauvetage psychoaffective à un peuple « déraciné » qui vivait d’un espoir de reconquête de son royaume perdu.

--- Qu’est-ce qui façonne donc dans l’esprit de l’humain cette image qu’il appel le sauveur, le Messie (Machi’ah) ? C’est en premier lieu le même besoin psychologique qui lui fait créer des dieux, .. L’humain peut s’imaginer un dieu, parce que tous son conditionnement a façonné certaines influences en lui, mais le sauveur quant à lui est bien réel, il peut être touché. Le lien est donc plus puissant, le sauveur étant censé être un envoyé direct de dieu, il permet en quelques sortes la matérialisation d’un besoin virtuel qui est dieu. L’image du sauveur est rassurante pour le fidèle, le sauveur lui ressemble, il parle, c’est un humain, mais il a ce plus qui en fait un grand homme. Le roi David fut considéré comme le premier sauveur lorsqu’il vécut les ennemis du royaume hébreu comme il est écrit :

--- « Après cela, David battit les Philistins et les humilia, et il enleva de la main des Philistins les rênes de leur capitale. Il battit les Moabites, et il les mesura avec un cordeau, en les faisant coucher par terre; il en mesura deux cordeaux pour les livrer à la mort, et un plein cordeau pour leur laisser la vie. Et les Moabites furent assujettis à David, et lui payèrent un tribut. David battit Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba, lorsqu'il alla rétablir sa domination sur le fleuve de l'Euphrate. David lui prit mille sept cents cavaliers et vingt mille hommes de pied; il coupa les jarrets à tous les chevaux de trait, et ne conserva que cent attelages. Les Syriens de Damas vinrent au secours d'Hadadézer, roi de Tsoba, et David battit vingt-deux mille Syriens. David mit des garnisons dans la Syrie de Damas. Et les Syriens furent assujettis à David, et lui payèrent un tribut. L'Éternel protégeait David partout où il allait. » (2 SAMUEL VIII .1-5).

--- Cet homme devenu Roi, apporta donc par sa méchanceté et son sens stratégique sanguinaire de la guerre une raison glorieuse pour le peuple de vivre. Il devint LE sauveur du peuple hébreu, car selon la Torah le prochain Messie qui viendra délivrer le peuple juif sera le fils spirituel de David (et non Salomon).-méchant guerrier sanguinaire-

--- A l’époque le mythe du sauveur a permis aux Hébreux de triompher de leurs ennemis et de fédérer un sentiment de fierté nationale autour de ce sauveur. Le sauveur était donc aussi le Roi, l’élite de l’ethnie, et en tant que roi il avait les honneurs dû à son rang, peu à peu les hébreux commencèrent à préférer leurs sauveurs à dieu et ses prêtres. Oui, car le sauveur était bien réel, il offrait des valeurs plus sûres que le paradis futur proposé par les prêtres. Alors, les prêtres voyant leurs pertes de pouvoir sur le peuple décidèrent d’établir certains accords avec le roi-sauveur, ils lui firent bien comprendre que la religion était la garante de son pouvoir et du leur, puisqu’elle pouvait soumettre le peuple par la crainte du châtiment et le désir des récompenses. Le roi accepta volontiers et la théocratie prit place dans l’histoire de l’humanité.
--- Selon la Torah pour qu’une personne soit qualifiée de Messie il faut qu’elle soit roi, avec toute l'acception que ce terme implique. Un Roi, oint et couronné à sa fonction spécifique et à sa façon royale d'agir. Cette fonction comporte des droits et des devoirs à ce niveau de majesté, en tant que roi de tout un peuple, investi de l'autorité à déclarer des guerres meurtriéres pour le bien de celui-ci et de les conduire, pour des raisons qui lui sont propres, car il est le Roi. C’était ainsi que ce définissait donc le Roi-messie, il y en eût qu’un seul pour des raisons théologico-politiques bien précises. David était le premier des grands Rois de royaume hébreu, et comme toute chose première à la primauté sur les suivantes, il fallait qu’il le soit pour que les historiographes puissent façonner de toute pièce un univers grandiose vantant sa gloire et en même temps celle de dieu et des prêtres.

--- Après la destruction du royaume hébreu et la dispersion des juifs à travers le monde, le messie est ce qu’il fonda n’étant plus, les juifs manquaient alors de repères psychoaffectifs, il leurs fallaient une raison d’être, alors le mythe du second messie s’instaura dans les écrits religieux. Le prochain Machi’ah selon le écrits sera le dernier et restaurera le royaume hébreu à la gloire de dieu et de son peuple élu.

--- Voici la déclaration d’un Rabbin sur le prochain Messie : « Le prochain Roi-Messie s'occupera de d’engager les guerres du Seigneur, sans peur ni reproche, comme un Chef des Armées qui se lance à l'attaque, :ban: au sens réel du terme, et non pas au sens allégorique, car les mitsvoth, les directives divines, ne sont pas des symboles destinés à rester dans l'éther de mondes imaginaires. Avant tout, le Machia'h s'en va en guerre pour combattre les ennemis d'Israël et asseoir sa sécurité. Et nous sommes obligés de partir en guerre pour défendre la pérennité de notre descendance, pour assurer à notre progéniture un avenir chantant, que nos enfants ne soient pas le jouet de l'ennemi, Dieu préserve. ». Et après on critiquera la Djihad Islamiste.!!!! :mdr: Surprisedk:

--- Le mythe du sauveur est né de la peur et de l’espoir des humains. En effet, il est plus simple de se laissé guider par une personne, plutôt que de se guider soi-même. Se guider soi-même demande du courage et de la volonté, cela demande une grande quantité d’énergie que peu de personne on la force de mettre en œuvre. Les Messies étaient de ces personnes au-dessus du lot qui guidaient la masse, le mythe du sauveur est une forme d’entité d’espoir pour un peuple dans le désespoir. Il est né du manque de courage des uns et de la lâcheté des autres, le faible manquant de courage car dominé sans cesse par une caste sacerdotale lâche et sournoise qui infiltra ses données sur le Messie. Dans le but de garder dans l’esprit du fidèle un anneau pour y accrocher une chaîne. Si le fidèle n’eût pas cru au mythe du sauveur les rabbins auraient perdu leurs pouvoirs sur lui, mais ce mythe basé sur la peur et l’ignorance leurs a permis de perdurer pendant des siècles. C’est très simple de dire à une personne tout au long d’une vie que le sauveur va arriver, mais qu’en attendant il faut prier et faire comme le prêtre dit de faire. C’est d’une méchanceté obtuse que de maintenir la dépendance en tenant les humains par leurs faiblesses. Ce mythe du sauveur est une invention ingénieuse des rabbins pour maintenir les fidèles sous leurs ailes, en les déresponsabilisant, en les infantilisant, ils réussirent à endormir leurs esprits, et ainsi insuffler l’esclavage moral.
--- Aujourd’hui il est extrêmement urgent de mettre fin à ces superstitions, car elles sont la cause du terrorisme vs les arabs et musulmans notament les palestiniens ,des conflits qui meurtrissent notre monde. Ces mythes sont les héritages de la mesquinerie d’hommes qui préférèrent domestiquer le peuple juif , plutôt que de lui enseigner à penser par lui-même. La libre-pensée étant par essence liberté pure, ces hommes ne supportaient pas de voir le peuple libre. A présent le règne de ces hommes obscurs est à son déclin, et c’est de notre devoir de les pousser dans leurs derniers retranchement afin que l’humain reprenne ce qui lui est de droit, la liberté.

les fourmis qui parmi les plus vieux insectes de la terre ont probablement traversé le plus de catastrophes et ont réussi à toujours assurer leur subsistance. Elles existaient bien avant l’homme, elles sont organisées et s’entraident mutuellement, n’est-ce pas là une bonne leçon de survie?
Ou avaient ils eux aussi un meshiah ??
Ou peut on dire que USA et occident qui avianet aidé militairement , econo.et politiquement…les juifs sont LEUR MESHIAH ??
Revenir en haut
Ce membre est absent  Album Photo Perso Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
aulacoco


Habitué(e)
Habitué(e)

Sexe: Sexe:Féminin
Age: 25
Zodiaque: Lion
Signe Chinois: Coq
Inscrit le: 27 Mai 2007
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: 26 Juin 2007, 16:56    Sujet du message: Re: Le mythe du sauveur dans le Judaïsme Répondre en citant

Pourquoi tu dit le mythe?
Revenir en haut
Ce membre est absent  Album Photo Perso Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Accueil des Forums -> Société -> Théologie, religion et traditions Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous pouvez joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers
Syndication RSS des Forums Atlasvista Maroc  Version WAP des Forums Atlasvista Maroc  Forums réalisés avec phpBB
  A propos | Ajouter votre site | Publicité | Ajouter aux favoris | Page de démarrage | Conditions d'utilisation
© 2001- 2006 AtlasVista Maroc Hosted by: Heberjahiz