Maroc

Portail Maroc

Tunisie: les forces politiques en présence après la chute de Ben Ali - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali
Tunisie: les forces politiques en présence après la chute de Ben Ali
Un des leaders de l'opposition tunisienne, Moncef Marzouki, s'est rendu le 19 janvier 2011 à Sidi Bouzi, sur la tombe de Mohamed Bouazizi, dont l'immolation par le feu a donné le signal de la révolte (©  - Str)
Cliquer pour agrandir
TUNIS (AFP) - Les forces politiques tunisiennes en présence pendant la transition démocratique qui débute après la chute du régime autoritaire de l'ex-président Ben Ali, le 14 janvier 2011.
1/ L'ancien parti au pouvoir du président déchu Zine El Abidine Ben Ali

------------------------------------------------------------

Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD)

Dirigeant actuel: le président Ben Ali a été radié du RCD mardi, mais pas encore remplacé à ce poste

Présidentielle de 2009: 89,62%

Législatives de 2009: 161 sièges

2/ Opposition tolérée sous Ben Ali

----------------------------------

A/ Opposition alliée au gouvernement

Mouvement des démocrates socialistes (MDS):

Orientation : social-démocrate

Dirigeant actuel : Ismaïl Boulahya

Présidentielle de 2009: pas de candidat

Législatives de 2009: 16 sièges

Parti de l'unité populaire (PUP)

Orientation: socialisme et nationalisme arabe

Dirigeant actuel: Mohamed Bouchiha

Présidentielle de 2009: 5,01%

Législatives de 2009: 12 sièges

Union démocratique unioniste (UDU):

Orientation: nationalisme arabe

Dirigeant actuel: Ahmed Inoubli

Présidentielle de 2009: 3,80%

Législatives de 2009: 9 sièges

Parti social libéral (PSL):

Orientation : libérale

Dirigeant actuel : Mondher Thabet

Présidentielle de 2009: Pas de candidat

Législatives de 2009: 8 sièges

Parti des verts pour le progrès (PVP)

Orientation : écologie

Dirigeant actuel: Mongi Khamassi

Présidentielle de 2009: pas de candidat

Législatives de 2009: 6 sièges

B/Opposition anti-gouvernementale

Parti démocratique progressiste (PDP)

Orientation: gauche

Dirigeante actuelle: Maya Jribi

Présidentielle de 2009: Pas de candidat

Législatives de 2009: 0

Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDLT)

Orientation: défense des droits de l'homme

Dirigeant actuel: Mustapha Ben Jaafar (ministre de la Santé dans le nouveau gouvernement de transition, qui a toutefois suspendu sa participation)

Présidentielle de 2009: pas de candidat

Législatives de 2009: 0 siège

Mouvement Ettajdid (ex-communiste)

Orientation: centre-gauche

Dirigeant actuel: Ahmed Ibrahim

Présidentielle: 1,57%

Législatives: 2 sièges

3/Opposition interdite sous Ben Ali

-----------------------------------

Ennahda (renaissance)

Orientation: islamiste

Dirigeant actuel : Rached Ghannouchi

Congrès pour la République (CPR)

Orientation: gauche laïque

Dirigeant actuel: Moncef Marzouki

Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT)

Orientation: communiste

Dirigeant actuel: Hamma Hammami

Tunisie Verte (légalisé par le gouvernement de transition)

Orientation: écologiste

Dirigeant actuel: Abdelkader Zitouni

Parti socialiste de gauche (PSG, légalisé par le gouvernement de transition)

Orientation: gauche

Dirigeant actuel: Mohamed Kilani

Parti du travail patriotique et démocratique tunisien (PTPDT, légalisé par le gouvernement de transition)

Orientation: centre-gauche

Dirigeant actuel: Abderrazek Hammami.

Publié le: 19/01/2011 à 17:45:55 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Tunisie: premier conseil des ministres, le président...

» A Tunis, des manifestants refusent de quitter la rue...

» Tunisie: le président promet une "rupture totale", les...

» Le Maroc épargné par les troubles sociaux, mais pas à l'abri

» Tunisie: le doute s'empare des entreprises françaises

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz