Maroc

Portail Maroc

Réouverture progressive des universités à partir du 25 janvier - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers »  Tunisie: l'après Ben Ali Dossiers » Tunisie: l'après Ben Ali
Réouverture progressive des universités à partir du 25 janvier
Manifestation à Tunis, le 22 janvier 2011 (©  - Fethi Belaid)
Cliquer pour agrandir
TUNIS (AFP) - Les grandes écoles et universités tunisiennes, fermées depuis le 10 janvier, vont rouvrir progressivement à partir du mardi 25 janvier, a annoncé samedi le ministre de l'Enseignement supérieur, Ahmed Ibrahim, au cours d'une conférence de presse.
Les cours reprendront le mardi 25 janvier dans les écoles d'ingénieurs et de formation des enseignants, le jeudi 27 janvier dans les universités dont les examens ont été interrompus en raison des manifestations de la "révolution du jasmin", et le vendredi 28 janvier pour tous les autres établissements de l'enseignement supérieur, a indiqué le ministre.

Les cours se dérouleront de 08H00 à 16H00 (07H00 à 15H00 GMT), en raison du couvre-feu, qui est en vigueur en Tunisie de 20H00 à 05H00 (19H00 à 04H00), a précisé Ahmed Ibrahim.

Une minute de silence sera observée au début de chaque cours le jour de la rentrée en mémoire des victimes du soulèvement populaire qui a provoqué la fuite en Arabie Saoudite le 14 janvier du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, après 23 ans de règne sans partage.

Vendredi, le ministère de l'Education avait annoncé que les cours reprendraient la semaine prochaine de manière graduée dans les écoles et lycées de Tunisie, à partir de lundi.

Les cours dans les écoles et les universités avaient été suspendus le 10 janvier "jusqu'à nouvel ordre par le régime de Ben Ali, alors confronté à une révolte populaire au sein de laquelle la jeunesse a été très présente, qui a conduit à sa chute quatre jours plus tard.

Le gouvernement d'union nationale formé lundi par le Premier ministre Mohammed Ghannouchi, avait annoncé jeudi la "suppression du corps de sécurité des universités en application du principe de l'inviolabilité des campus", selon le communiqué du Conseil des ministres.

Cette police politique surveillait de près tout mouvement contestataire dans les facultés réparties à travers le pays. Elle en interdisait aussi parfois l'accès aux étudiantes portant le voile islamique.

Les campus universitaires ont été historiquement un foyer de fronde contre le régime, même à l'époque de l'ancien président Habib Bourguiba (1955-1987).

Le mouvement étudiant d'abord animé par les courants de la gauche a été au fil des années dominé par les islamistes, notamment depuis l'arrivée au pouvoir du président Ben Ali.

Publié le: 22/01/2011 à 14:52:59 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Les proches de Ben Ali arrivés au Québec sont résidents...

» Enquête ministérielle sur un passage à tabac par la...

» Le gouvernement sous pression de la rue jour et nuit en...

» Tunisie: la province rejoint la capitale et fait le...

» Décès d'un Algérien qui s'est immolé par le feu à l'est...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz