Maroc

Portail Maroc

Ouverture en Egypte d'un sommet économique arabe, dominé par la Tunisie - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali
Ouverture en Egypte d'un sommet économique arabe, dominé par la Tunisie
Les ministres des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul Gheit (G), saoudien, Prince Saud al-Faisal (C) et kowéitien Cheikh Mohammad al-Sabah, le 18 janvier 2011 à Charm el-Cheikh (©  - AMR AHMAD)
Cliquer pour agrandir
CHARM EL-CHEIKH (Egypte) (AFP) - Un sommet économique des chefs d'Etat arabes, dominé par les événements en Tunisie, s'est ouvert mercredi matin dans la station égyptienne de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge.
Ce sommet constitue la première réunion des chefs d'Etat arabes depuis le départ vendredi dernier, sous la pression populaire, du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, après 23 ans de règne.

Les gouvernements arabes ont multiplié ces derniers jours les appels à l'union et à la restauration de la stabilité en Tunisie, laissant poindre leur inquiétude de voir les événements de Tunis faire tache d'huile.

"Des peuples mènent des insurrections (...) et les citoyens arabes se demandent: est-ce que les régimes arabes actuels peuvent répondre à ces défis de manière dynamique?", a déclaré mardi, lors des travaux préparatoires, le chef de la diplomatie koweïtienne Mohammad al-Sabah, dans une allusion à la situation tunisienne.

Publié le: 19/01/2011 à 09:56:03 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Tunisie: premier conseil des ministres, le président...

» A Tunis, des manifestants refusent de quitter la rue...

» Tunisie: le président promet une "rupture totale", les...

» Le Maroc épargné par les troubles sociaux, mais pas à l'abri

» Tunisie: les forces politiques en présence après la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz