Maroc

Portail Maroc

Laïcité, mariage, crise des vocations: les principales déclarations de Benoît XVI - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers » Visite du pape Benoît XVI en France Dossiers » Visite du pape Benoît XVI en France
Laïcité, mariage, crise des vocations: les principales déclarations de Benoît XVI
Benoît XVI lors de sa rencontre avec les évèques le 15 septembre 2008 à Lourdes (© AFP - Eric Cabanis)
Cliquer pour agrandir
LOURDES (AFP) - Lors de sa visite de quatre jours en France, à Paris et à Lourdes, le pape a prôné une laïcité ouverte, réaffirmé l'"indissolubilité" du mariage et évoqué la crise des vocations. Voici ses principales déclarations:
- LAICITE: "En ce moment historique où les cultures s'entrecroisent, une nouvelle réflexion sur le vrai sens et l'importance de la laïcité est devenue nécessaire". (Elysée, vendredi)

"L'Eglise ne revendique pas la place de l'Etat. Elle ne veut pas se substituer à lui". Benoît XVI a parlé de "l'originalité de la situation française que le Saint-Siège désire respecter", tout en plaidant pour "la mise en évidence des racines chrétiennes de la France (qui) permettra à chacun des habitants de ce pays de mieux comprendre d'où il vient et où il va". (Lourdes, devant les évêques, dimanche)

- DIVORCES REMARIES: "Une question particulièrement douloureuse est celle des divorcés remariés. L'Eglise, qui ne peut s'opposer à la volonté du Christ, maintient fermement le principe de l'indissolubilité du mariage, tout en entourant de la plus grande affection ceux et celles qui ne parviennent pas à le respecter". (Lourdes, devant les évêques, dimanche)

- LIBERTE: La tension qui existe entre les liens et la liberté "se présente à nouveau à notre génération comme un défi face aux deux pôles que sont, d'un côté, l'arbitraire subjectif, de l'autre le fanatisme fondamentaliste. Si la culture européenne d'aujourd'hui comprenait désormais la liberté comme l'absence totale de liens, cela serait fatal et favoriserait inévitablement le fanatisme et l'arbitraire". (Paris, Bernardins, vendredi)

- FOI ET CULTURE: "Une culture purement positiviste, qui renverrait dans le domaine subjectif, comme non scientifique, la question concernant Dieu, serait la capitulation de la raison, le renoncement à ses possibilités les plus élevées et donc un échec de l'humanisme, dont les conséquences ne pourraient être que graves". (Paris, Bernardins, vendredi).

- ANCIENNE MESSE EN LATIN: "Nul n'est de trop dans l'Eglise. Chacun, sans exception, doit pouvoir s'y sentir chez lui, et jamais rejeté". L'indispensable pacification des esprits est (...) en train de se faire". "Je ne doute pas que vous puissiez parvenir, en temps raisonnable, à des solutions satisfaisantes pour tous, afin que la tunique sans couture du Christ ne se déchire pas davantage". (Lourdes, devant les évêques, dimanche)

- CRISE DES VOCATIONS: "N'ayez pas peur de donner votre vie au Christ! Rien ne remplacera jamais le ministère des prêtres au coeur de l'Église! Rien ne remplacera jamais une messe pour le salut du monde!". (Paris, Invalides, samedi)

- JUIFS: "Etre antisémite", c'est "être antichrétien". "L'Eglise s'élève contre toute forme d'antisémitisme dont aucune justification théologique n'est recevable". (Paris, rencontre avec la communauté juive, vendredi).

Publié le: 15/09/2008 à 10:30:55 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Divorcés, laïcité, messe en latin: le pape évoque les...

» Benoît XVI affirme qu'il n'y a pas de combat contre la...

» Une partie de la presse française élogieuse sur la...

» Le pape achève sa visite en France par une messe aux...

» Benoît XVI prône la fermeté de l'Eglise face aux défis...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz