Maroc

Portail Maroc

Fin des échanges de tirs à Tunis, un nouveau gouvernement annoncé lundi - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali Dossiers » Tunisie: la fin de l'ère Ben Ali
Fin des échanges de tirs à Tunis, un nouveau gouvernement annoncé lundi
Des soldats tunisiens contrôlent les voitures, le 16 janvier 2011 dans le centre de Tunis (©  - Fred Dufour)
Cliquer pour agrandir
TUNIS (AFP) - Les échanges de tirs qui ont fait rage dimanche après-midi à Tunis entre miliciens armés et policiers ont totalement cessé vers 17H00 GMT, au moment de l'entrée en vigueur du couvre-feu, tandis qu'un nouveau gouvernement devait être annoncé lundi .
Les tirs nourris ont d'abord peu à peu baissé d'intensité, puis totalement cessé à la nuit tombée dans le centre de la capitale, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Peu avant la fin de ces tirs, l'hélicoptère de l'armée qui survolait la zone du ministère de l'Intérieur, pour apparemment guider les policiers sur le terrain, s'est retiré.

La composition du nouveau gouvernement tunisien doit être annoncée lundi, trois jours après la fuite de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, a indiqué dimanche une dirigeante d'un parti d'opposition, selon qui les partis auparavant proches du pouvoir en seront écartés.

Publié le: 16/01/2011 à 17:50:14 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Tunisie: premier conseil des ministres, le président...

» A Tunis, des manifestants refusent de quitter la rue...

» Tunisie: le président promet une "rupture totale", les...

» Le Maroc épargné par les troubles sociaux, mais pas à l'abri

» Tunisie: les forces politiques en présence après la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz