Maroc

Portail Maroc

Filippo Pozzato: la classe et la précocité - Dossiers News, Informations, Maroc, Monde, Politique, Economie, Finances, Proche Orient, Sport
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Dossiers » La 94e édition du Tour de France Dossiers » La 94e édition du Tour de France
Filippo Pozzato: la classe et la précocité
Filippo Pozzato, vainqueur de la 5e étape du Tour de France, le 12 juillet 2007 (© AFP - Franck Fife)
Cliquer pour agrandir
AUTUN (AFP) - Charmeur, gentleman, élégant, surdoué: Filippo Pozzato, vainqueur jeudi de la 5e étape du Tour de France, a tout pour devenir un très grand personnage du cyclisme, s'il parvient à se faire violence pour briser son image d'enfant gâté du cyclisme italien.
"Pozzato a tout pour lui, de grosses qualités physiques, une classe folle, mais il reste à améliorer quelque chose là-haut, dans la tête", disait de lui, il y a dix-huit mois à peine, son ancien manager chez Quick Step Patrick Lefévère, qui ajoutait péremptoire: "Il ne supporte pas d'avoir une équipe à son service. Si la pression est sur lui, il a le trac, il craque".

Depuis, ce play-boy de 25 ans a remporté en 2006 Milan - San Remo, le monument du cyclisme italien. Quitté Lefévère pour revenir en Italie chez Liquigas. Et étoffé son palmarès avec le Het Volk et le Tour du Haut-Var cette saison, avant de triompher à Autun.

Athlète complet, puncheur capable de s'extirper d'un peloton réduit sur une fin d'étape pour peu que la route s'élève, Pozzato a le profil d'un très grand coureur de classiques. Et l'élégance naturelle qui fit dire un jour à Claude Criquiélion, l'ancien champion de Belgique: "Quand Pozzato est bien, il ne semble plus toucher le sol".

Après avoir disputé sa première course à neuf ans, le jeune Filippo devient le leader de la squadra Azzura junior, avant de passer pro dès 2000, à 18 ans, à la Mapei espoir, l'un des viviers du cyclisme mondial. Ses dons naturels, son coup de pédale aérien, font même douter ses dirigeants, qui croient voir en lui un enfant gâté, manquant de combativité et de hargne sur un vélo.

Respect

-------

Et lorsqu'il signe, en 2003, à la Fassa Bortolo, on lui reproche de ne pas savoir se faire mal à l'entraînement: "J'avais simplement besoin d'avoir un objectif bien précis pour supporter les heures d'entraînement, répond-il. M'entraîner juste pour entretenir la forme d'une course à l'autre, n'était pas trop mon truc".

Mais très vite, ses succès plaident pour lui. Pendant deux saisons, il enchaîne les victoires dont, en 2004, la septième étape du Tour de France à Saint-Brieuc, pour sa première participation au Tour, dont il est le plus jeune coureur cette année-là.

Son passage à la Quick Step, en 2005, est moins facile. On y découvre un Pozzato paralysé par certains enjeux, et un garçon respectueux des anciens jusqu'au point de ne pas oser les attaquer.

Conséquence de son tempérament de gentleman? Jeudi, lorsque Vinokourov est tombé, Pozzato a hésité un instant à demander à ses coéquipiers de ralentir l'allure, pour attendre le champion Kazakh. La course était déjà trop rapide, il ne l'a pas fait. "Mais j'en suis désolé, a-t-il dit après l'arrivée, il y a moins de respect aujourd'hui pour les grands coureurs. Quand je suis entré dans le cyclisme, j'avais peur de m'approcher de garçons comme Armstrong ou Cipollini, je restais trois mètres derrière eux en course".

Aujourd'hui, Pozzato paraît entrer peu à peu dans la peau d'un leader, et se persuade qu'il peut tout gagner. "Sur ce Tour, j'ai repéré une autre étape, la 12e (Castres), qui convient à mes caractéristiques, mais je ne vais pas attendre. Dès demain, je retente ma chance", lançait-il jeudi soir, à peine descendu du podium.

Publié le: 12/07/2007 à 19:27:23 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Tour de France: Vinokourov et Klöden déterminés à...

» 5e étape: les classements annexes

» Tour de France - 5e étape: le classement général

» Arrivée du Tour: un maire de Saône-et-Loire s'estime...

» Tour de France - L'étape de vendredi: avant la montagne

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz