Maroc

Portail Maroc

Turquie - Affaire Dink/Un suspect adresse des menaces à Pamuk Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde Monde
Turquie - Affaire Dink/Un suspect adresse des menaces à Pamuk
ISTANBUL (REUTERS) - Un suspect de premier plan dans l'enquête sur l'assassinat du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink a adressé mercredi des menaces au prix Nobel de littérature turc Orhan Pamuk.
Yasin Hayal, menotté et escorté par la police, a crié ""Orhan Pamuk, vous feriez mieux d'être prudent!"", alors qu'on le conduisait à un tribunal d'Istanbul, dans le cadre de l'enquête sur la mort de Dink, assassiné vendredi dernier.

Hayal, connu pour ses positions ultra-nationalistes, a déjà purgé 11 mois de prison pour un attentat commis en 2004 contre un restaurant McDonald à Trébizonde au bord de la mer Noire. Il a reconnu avoir incité son ami Ogun Samast, âgé de 17 ans, à assassiner Dink.

Dink faisait partie des intellectuels qui, comme Pamuk, ont été poursuivis en vertu de lois restreignant la liberté d'expression en Turquie. Pamuk, prix Nobel de littérature 2006, a eu maille à partir avec la justice turque pour avoir tenu des propos sur la situation des Arméniens et des Kurdes en Turquie.
Publié le: 24/01/2007 à 21:15:10 GMT Source : Reuters
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La Belgique est officiellement entrée en récession

» Sénégal: l'opposition promet une "nouvelle stratégie",...

» Russie: Poutine prêt à un deuxième tour, même s'il...

» L'Europe toujours saisie par le froid, des dizaines de morts

» Tunisie: première visite de la directrice du FMI...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz