Maroc

Portail Maroc

La température moyenne au Maroc augmentera d'ici la fin du siècle entre 2  et 5 C (expert) Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Sc / Environnement Maroc » Sc / Environnement
La température moyenne au Maroc augmentera d'ici la fin du siècle entre 2 et 5 C (expert)
RABAT (MAP) - La température moyenne au Maroc augmentera d'ici la fin du siècle entre 2 et 5 C, a affirmé M. Abdallah Mokssit, directeur-adjoint de la météorologie et du Centre national de recherche météorologique.
Parmi les principaux changements projetés pour la fin du siècle au Maroc, M. Mokssit cite également ""une hausse des températures maximales et une fréquence des vagues de chaleur, une diminution des jours frais et de jours de gel et une tendance vers la diminution de l'humidité du sol"".

Dans un entretien publié lundi par le quotidien +Le Matin du Sahara et du Maghreb+, l'expert estime que ""les sécheresses deviendront plus longues et plus sévères, ce qui entraînera une pénurie des ressources en eau"". ""Vu l'élévation du niveau de la mer, due à la fonte des glaces, certaines côtes devront affronter l'érosion côtière et l'intrusion des eaux salées dans les terres agricoles"", ajoute-t-il.


Concernant les mesures prises par le Maroc pour faire face aux changements futurs, M. Mokssit a évoqué la politique des barrages et d'irrigation, le renforcement des systèmes d'information et la collaboration entre les différents départements.

Le Maroc, dont la croissance économique est tributaire des aléas climatiques, est conscient des enjeux majeurs que présente le développement d'une stratégie proactive visant à minimiser les effets néfastes des changements climatiques, souligne M. Mokssit.

A cet égard, l'expert a plaidé pour la mobilisation de ""toutes les synergies"", en vue d'""élaborer un plan intégré qui sera à même de réduire les effets des changements climatiques et amorcer une stratégie de développement durable"".
Publié le: 09/04/2007 à 12:59:11 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La testostérone peut induire des attitudes égocentriques

» Le centre de la parole dans le cerveau n'est pas là où...

» De la taille d'un chat à celle d'un éléphant en 20...

» Une banque du sperme pour la Grande barrière de corail...

» A Davos, une machine pour décoder le génome individuel...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz