Maroc

Portail Maroc

Un tapis de perles destiné à la tombe de Mahomet mis aux enchères à Doha Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Art / Culture Monde » Art / Culture
Un tapis de perles destiné à la tombe de Mahomet mis aux enchères à Doha
DOHA (AFP) - Un tapis orné de perles, qui aurait été tissé en Inde il y a plus de cent ans et destiné à orner la tombe de Mahomet, sera mis aux enchères jeudi soir au Qatar.
Le tapis de perles de Baroda aurait été commandé par le maharajah de Baroda qui voulait l'offrir pour la tombe du prophète Mahomet, située dans la ville sainte musulmane de Médine (Arabie saoudite), selon le site de la maison d'enchères Sotheby's.

Le maharajah est décédé avant que la donation soit faite, et le tapis est resté dans sa famille.


Les enchères doivent débuter à cinq millions de dollars mais le tapis devrait recueillir un prix beaucoup plus élevé, selon la maison d'enchères.

Le tapis est incrusté d'environ deux millions de perles naturelles du Golfe, ajoute Sotheby's.

Il avait été exposé en 1902 et 1903 à la grande exposition de Delhi, avant d'être transféré à Monaco. Il a été de nouveau exposé à New York en 1985.

Publié le: 19/03/2009 à 17:31:30 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La voix du chancelier Bismarck découverte sur un...

» "Sur la planche": l'énergie brute des "filles...

» Le musée Toulouse-Lautrec d'Albi, transformé, rouvrira...

» L'un des premiers opéras payants, "Egisto", pour la...

» Avec "Elles", Juliette Binoche s'expose et se dévoile

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Culture

» Ministère de la Communication

» UNESCO Maroc

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz