Maroc

Portail Maroc

Synesthésie: les mots se goûtent, à leur simple évocation Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médecine / Santé Monde » Médecine / Santé
Synesthésie: les mots se goûtent, à leur simple évocation
PARIS (AFP) - Les mots peuvent provoquer, dès leur simple prononciation, une sensation de goût chez les personnes atteintes de synesthésie, ont découvert des chercheurs britanniques qui estiment dans la revue Nature à paraître jeudi qu'il pourrait s'agir d'un mécanisme répandu.
La synesthésie permet aux personnes qui en sont atteintes d'associer plusieurs sens: les sons sont perçus colorés, les nombres évoquent des personnalités... Certains synesthètes ressentent pour leur part un goût en prononçant des mots.

Les auteurs de l'article ont découvert qu'en fait le goût était déclenché "par la pensée de la signification du mot, plutôt que par le son de ce mot, son expression elle-même".


Les chercheurs ont montré des images d'animaux ou d'objets originaux (ornithorynque par exemple) à des synesthètes pour leur faire prononcer le mot leur correspondant : dans 89 cas les participants ont pensé au mot avant d'arriver à le formuler, et dans 17 cas ils ont ressenti un goût avant même de le prononcer (dans 15 de ces cas, les intervenants n'ont même pas pu se rappeler du mot).

Par ailleurs, dans tous les cas, le goût ressenti par anticipation a été le même que lorsque le mot était ensuite prononcé. Chez une personne, "castagnette" a ainsi provoqué le goût de thon au moment où elle l'avait "sur le bout de la langue" et lorsqu'elle l'a dit, notent Julia Simner, de l'université d'Edimbourg, et Jamie Ward, du University College de Londres. La même association "castagnette - thon" a été enregistrée lors d'un test surprise un an après.

Les liens entre les mots et le goût "pourraient exister chez tout le monde, mais être particulièrement actifs chez les synesthètes", estiment en conclusion les auteurs de l'article.

Publié le: 22/11/2006 à 18:43:12 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz