Maroc

Portail Maroc

Sheherazade Fechtali, la mère de Hicham Mandari, se présente à la justice espagnole Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Sheherazade Fechtali, la mère de Hicham Mandari, se présente à la justice espagnole
Mme Sheherazade Fechtali, la mère de Hicham Mandari, le ressortissant marocain impliqué en France dans plusieurs affaires de trafic de fausse monnaie et assassiné en Espagne le 4 août, s'est présentée jeudi à la justice espagnole pour réclamer le rapatriement du corps de son fils, porter plainte contre ses assassins et prouver sa maternité, ont rapporté plusieurs médias espagnols citant ses avocats.
Mme Sheherazade Fechtali s'est présentée jeudi matin devant le tribunal de la municipalité de Fuenjirola pour ester en justice les "assassins de son fils", a déclaré à la presse son avocate Alexandra Brandi.

La mère du défunt, qui paraissait très affectée devant les portes du tribunal de Fuenjirola et qui ne voulait pas faire de déclarations, vit actuellement au Maroc et est arrivée dans cette localité de Malaga pour "réclamer le corps de son fils, l'emmener au pays" et se constituer partie civile, souligne la presse espagnole.


Mme Sheherazade Fechtali veut effectuer des tests ADN "pour mettre un terme à toutes les polémiques sur la fausse maternité comme l'affirmait son fils", précise l'agence Europapress, citant Me. Alexandra Brandi qui assure la défense de la famille Fechtali conjointement avec Me. José Gonzalez Izquirdo. Elle est la véritable mère et son père est Mohamed Mandari, "en dépit de tout ce que disait Hicham Mandari", a ajouté la même source.

"Il n'y a pas de problèmes concernant l'identité du défunt et de sa mère", a indiqué pour sa part l'agence +EFE+ qui cite Me Brandi, expliquant que l'enquête sur l'affaire est tenue secrète et que la famille Mandari "n'a aucun soupçon précis sur les auteurs du crime".

Hicham Mandari, 32 ans, avait été retrouvé mort assassiné d'une balle dans la tête sur un parking de la ville de Fuenjirola, près de Malaga, dans le sud de l'Espagne. Il était poursuivi en France dans plusieurs affaires de trafic de fausses monnaies, notamment le dinar bahreïni, portant sur l'équivalent de 350 millions d'euros.

Mandari avait été extradé des Etats-Unis vers la France où il avait séjourné plusieurs fois en prison et où il devait être jugé également pour tentative d'extorsion de fonds à un homme d'affaires marocain.

Au lendemain de son assassinat, plusieurs médias espagnols ont parlé de règlement de comptes dans les milieux mafieux que Hicham Mandari fréquentait.
MAP
Publié le: 27/08/2004 à 14:53:57 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2014 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz