Maroc

Portail Maroc

Sénatoriales: la coalition
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Politique / Diplomatie Monde » Politique / Diplomatie
Sénatoriales: la coalition ""Al Mithaq"" remporte le second tour
NOUAKCHOTT (MAP) - La coalition ""Al Mithaq"" de l'ex-majorité présidentielle a remporté le second tour des élections sénatoriales en Mauritanie, qui se sont déroulées dimanche, a annoncé le ministère de l'Intérieur, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine.
Selon des résultats définitifs du scrutin annoncés par le ministre, les indépendants organisés au sein de la coalition ""Al-Mithaq"" ont gagné 11 des 15 sièges à pourvoir dimanche, contre deux sièges pour la Coalition des forces du changement démocratique (CFCD, ex-opposition) et deux autres pour le Rassemblement des forces démocratiques (RFD, opposition).

Le taux de participation a atteint 97,94 pc, selon le ministre.


Après l'annonce de ces résultats, la coalition ""Al Mithaq"" aura remporté 37 des 53 sièges à pourvoir contre 15 pour la CFCD.

Quatre sénateurs restent à élire, trois par les sénateurs eux-mêmes et un dont le vote a été annulé pour irrégularité au cours d'un scrutin qui sera organisé plus tard.

""Al-Mithaq"", déjà majoritaire à l'Assemblée nationale avec 55 sièges contre 41 pour la CFCD, fait donc également main basse sur le Sénat avec plus de 70 pc des sièges pourvus.
Publié le: 05/02/2007 à 00:01:07 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» "Sans tricher", Eva Joly se livre dans une...

» Sondages: un duel Hollande-Sarkozy se confirme,...

» EXCLUSIF AFP - Bettencourt : Eric Woerth convoqué la...

» Séquestration à La Poste: Olivier Besancenot jugé en...

» Comme Hollande, Sarkozy dénonce les banquiers et la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz