Maroc

Portail Maroc

Sarkozy loue avec ironie la santé de sa relation avec la presse Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médias Monde » Médias
Sarkozy loue avec ironie la santé de sa relation avec la presse
PARIS (AFP) - Nicolas Sarkozy a présenté mardi des voeux inédits à la presse dans un discours tout en ironie sur le couple conflictuel qu'il forme avec les journalistes et tout en allusions à sa plus que probable candidature à l'élection présidentielle.
"Je ne détecte dans notre couple aucun des stigmates annonciateurs d'un divorce (...) La lassitude ? Franchement, je ne détecte pas de lassitude. Votre exigence ? Je vous en remercie, avec moi vous n'en manquez pas", a lancé M. Sarkozy en ouvrant cet exercice inédit.

"Je vois bien vos tentatives de me remplacer, ou d'essayer autre chose, pour voir de nouveaux horizons, pour espérer ailleurs (où) l'herbe est toujours plus verte. Jusqu'à présent, vous êtes toujours revenus", a-t-il poursuivi, "je vois même que vous m'avez élu homme de l'année 2011, j'espère que ce n'est pas pour vous débarrasser de moi en 2012".


Dans un propos inspiré des discours des présidents américains lors des dîners annuels des correspondants à la Maison blanche, Nicolas Sarkozy s'est aussi réjoui d'être à la tête d'un pays où "la presse est tellement libre qu'elle n'est pas obligée d'être impartiale".

"Imaginez l'ennui d'un monde où la presse ne se tromperait pas", s'est-il amusé en référence au statut de favori dont bénéficie son futur rival socialiste François Hollande dans la course à l'Elysée.

"Ce que je souhaite, c'est une année 2012 où on ne s'ennuie pas", a relevé le chef de l'Etat, "j'essaierai de ne pas vous décevoir, j'essaierai de continuer à vous surprendre et peut-être, avec une certaine malice, de déjouer vos commentaires et vos pronostics".

"J'essaierai surtout d'imposer de nouvelles idées. Vous et nous avons besoin de nouvelles idées, c'est absolument essentiel (...) toute la bataille (de 2012) se jouera là: où se trouvera le gisement d'idées nouvelles, ça sera le coeur de la problématique", a-t-il conclu.

Publié le: 31/01/2012 à 19:37:30 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La mission d'intérêt général de l'Agence France-Presse...

» Argent public et transparence: un livre du député...

» Twitter: le nombre d'utilisateurs a plus que doublé en...

» L'Iran lance une chaîne internationale en espagnol

» BSkyB lance une offre sur internet, progression du...

Suite »

Ressources web

» 2M Maroc

» Medi 1

» Aujourd'hui le Maroc

» Le Matin

» L'Économiste

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz