Maroc

Portail Maroc

Sahara occidental: des milliers de manifestants à Madrid contre la violence Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Sahara occidental: des milliers de manifestants à Madrid contre la violence
MADRID (AFP) - Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Madrid contre les violences enregistrées ces derniers jours au Sahara occidental et contre l'"occupation" de ce territoire par le Maroc, a constaté un photographe de l'AFP.
La manifestation a rassemblé les leaders des deux grands syndicats espagnols, Candido Mendez de l'UGT et Ignacio Fernandez Toxo de CCOO, ainsi que l'acteur espagnol Javier Bardem qui milite pour l'indépendance du Sahara occidental.

Ce rassemblement visait à condamner la "répression marocaine" dans cette ancienne colonie espagnole, annexée en 1975 par Rabat, et à réclamer son indépendance, selon les organisateurs regroupés dans la Coordination nationale d'associations solidaires avec le Sahara.


"Nous appelons l'Union européenne et l'Espagne à condamner cette brutale répression et les invitons à demander au roi du Maroc qu'il mette fin à cette violence injustifiée, disproportionnée et cruelle", a déclaré Javier Bardem dans un discours à la fin de la manifestation.

Plusieurs drapeaux marocains ont été brûlés au cours de la manifestation dont les slogans officiels étaient: "Maroc coupable, Espagne responsable", "Sahara libre maintenant!" ou encore "Maroc dehors, 35 ans d'occupation cela suffit".

Les organisateurs souhaitaient dénoncer en particulier l'attitude du gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, qui "regarde de l'autre côté", selon un communiqué.

Le 8 novembre, les forces marocaines ont démantelé par la force un camp de toile, au sud de Lâayoune, chef-lieu du territoire, où jusqu'à 15.000 Sahraouis s'étaient installées depuis la mi-octobre pour protester contre leurs conditions de vie.

Le bilan officiel marocain fait état de douze morts, dont dix parmi les forces de l'ordre, et de l'arrestation de 163 personnes.

Mais le Front Polisario, mouvement soutenu par Alger, qui milite pour l'indépendance du territoire, accuse Rabat d'avoir fait des "dizaines" de morts, plus de 4.500 blessés et procédé à plus de 2.000 arrestations au cours des violences à Lâayoune et aussi à Smara, autre ville importante du territoire.

Vendredi, l'Espagne a demandé au Maroc des "éclaircissements" sur ces violences et fait part de sa profonde "préoccupation" mais s'est abstenue de toute condamnation.

M. Zapatero qui se trouvait à Séoul pour le G20, a expliqué que "les intérêts de l'Espagne devaient passer en premier" et que "la relation avec Rabat était une question prioritaire, une question d'Etat".

Le dirigeant de l'opposition conservatrice espagnole, Mariano Rajoy, a critiqué cette position. M. Zapatero "renonce à ses responsabilités de chef de gouvernement", a-t-il déclaré samedi au cours d'un meeting en Catalogne (nord-est).

Publié le: 13/11/2010 à 15:56:16 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz