Maroc

Portail Maroc

Sahara occidental : Polisario accuse Rabat d'avoir fait des dizaines de tués Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Sahara occidental : Polisario accuse Rabat d'avoir fait des dizaines de tués
ALGER (AFP) - Le Front Polisario a accusé vendredi les autorités marocaines d'avoir fait des "dizaines" de tués cette semaine au Sahara occidental dans des violences qui, selon lui, s'étendent dans cette région disputée.
Dans un communiqué à Alger, le mouvement qui revendique l'autonomie du Sahara occidental contrôlé par le Maroc a assuré qu'outre des "dizaines de morts", les violences dans le secteur de Lâayoune, chef-lieu de cette région, ont fait 4.500 blessés.

Selon le Polisario, les violences ont gagné l'autre ville importante au Sahara Occidental, Smara, à 240 km à l'est de Lâayoune (1200 km, sud-ouest de Rabat).


Le 8 novembre, les forces marocaines ont démantelé un camp de toile où des dizaines de milliers de Sahraouis s'étaient installés depuis la mi-octobre pour protester contre leurs conditions de vie.

Les autorités marocaines ont assuré avoir eu douze tués, en majorité dans les rangs des forces de l'ordre durant cette intervention, qui a coïncidé avec une nouvelle session de négociations, restée infructueuse, près de New York entre les Marocains et des représentants du Polisario.

Plus de 2.000 personnes ont en outre été arrêtées, a assuré le Polisario selon lequel "l'armée, les forces auxiliaires et les unités de la police (marocaines) continuent d?attaquer les citoyens sahraouis".

Ibrahim Ghali, l'ambassadeur à Alger de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), non reconnue par l'ONU mais membre de l'Union africaine, a déclaré que la contestation s'était étendue jeudi à Smara.

"La situation est confuse vendredi à Smara où il y a eu de nombreuses arrestations", a-t-il indiqué sans pouvoir les chiffrer.

Selon le Polisario, la ville a été jeudi "le théâtre de violentes manifestations organisées par des jeunes étudiants en solidarité avec les citoyens sahraouis de Laâyoune". La police marocaine y a fermé les écoles "jusqu'à nouvel ordre".

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Polisario, soutenu notamment par l'Algérie, réclame un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU, qui donnerait aux Sahraouis le choix entre trois options: indépendance ou autonomie sous souveraineté marocaine ou rattachement au Maroc.

Rabat offre exclusivement l'autonomie sous sa souveraineté.

Publié le: 12/11/2010 à 09:49:10 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz