Maroc

Portail Maroc

La réussite du secteur des télécommunications passe par la démocratisation de l'internet (Ministre) Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Nouvelles technologies Maroc » Nouvelles technologies
La réussite du secteur des télécommunications passe par la démocratisation de l'internet (Ministre)
CASABLANCA (MAP) - Le ministre des Affaires économiques et générales, M. Rachid Talbi El Alami, a souligné, mercredi à Casablanca, que la réussite du secteur des télécommunications passe par la démocratisation de l'internet au Maroc.
Intervenant à l'ouverture des 5-èmes rencontres d'affaires internationales sur les technologies de l'information ''Med-ITCasablanca'', M. Talbi El Alami a fait savoir que des actions concertées portant sur les équipements et sur les accès à haut débit ont permis de faire progresser ce formidable outil de la connaissance et du savoir et d'en faire un levier de réforme de l'administration et de sa modernisation, réforme qui constitue un des axes principaux de la politique générale du gouvernement.

Et de préciser que depuis l'introduction de l'ADSL en 2004, le parc total internet a atteint près de 316.000 soit une croissance de 134 pc par rapport au premier trimestre 2005, avec une part de 95 pc d'ADSL, ajoutant que le nombre d'internautes avoisine les 4 millions d'utilisateurs, chiffre qui devrait passer à 10 millions dans trois ans.


Après avoir rappelé les réalisations accomplies au cours de ces dernières années, le ministre a indiqué que son département a élaboré une nouvelle stratégie e-Maroc pour les cinq années à venir.

Cette stratégie poursuit un double objectif, celui de développer la société de l'information tout en réduisant la fracture numérique et celui de positionner le Maroc sur l'échiquier international des technologies de l'information, a t-il dit.

Le Maroc ambitionne également de développer une industrie TIC compétitive à travers la mise en place de fonds de garantie, de recherche et de soutien à l'innovation, le soutien aux incubateurs, pépinières et technoparcs et l'accompagnement des entreprises exportatrices ainsi que le développement des niches technologiques à haut potentiel.

Ces mesures préconisées, a t-il poursuivi, ont débouché sur un contrat programme avec le secteur privé pour la période 2006-2013 visant à la contribution du secteur au PIB de 10 pc en 2013, à atteindre un chiffre d'affaire, hors télécoms, de 20 milliards de dirhams en 2013 et à la création de plus de 130.000 emplois directs et indirects à l'horizon 2013.

Le programme de cette manifestation de deux jours est marqué par l'organisation d'une exposition, de conférences et de rendez-vous d'affaires.

A cette occasion, les entreprises présentes peuvent rencontrer, d'une part, leurs homologues, acteurs des technologies de l'information et, d'autre part, les acteurs économiques à la recherche de compétences et de solutions innovantes.

Les principaux thèmes qui seront traités lors des conférences auront trait à la modernisation des administrations marocaines et au développement de services en ligne innovants pour le citoyen, aux télécoms, l'Internet et la généralisation de l'accès aux technologies de l'information dans les systèmes éducatifs et de formation.

L'exposition regroupe 34 exposants sur une superficie de 400 m2, représentant, outre le Maroc, la France, la Suisse et le Luxembourg.
Publié le: 14/06/2006 à 13:19:11 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Le fondateur de Wikileaks Julian Assange comparaît...

» Google Maps: Google condamné en France pour abus de...

» Avec Twitter les commissaires européens goûtent au...

» Orange réalise une marge de l'ordre de 35% dans la...

» Hirai remplace Stringer à la tête de Sony confronté à de...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz