Maroc

Portail Maroc

Rencontre à Rabat sur la place de la jeune fille dans l'INDH Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Rencontre à Rabat sur la place de la jeune fille dans l'INDH
RABAT (MAP) - La place de la jeune fille dans l'Initiative nationale de développement humain a été au centre d'une rencontre organisée, jeudi à Rabat, par le réseau Maillage Maroc et le bureau des étudiants de l'Ecole française d'enseignement technique.
Initiée sous le thème "l'INDH et la jeunesse: quel rôle et quelle place pour la jeune fille?", cette rencontre vise à sensibiliser les jeunes, en particulier les filles, à l'importance de contribuer à la mise en oeuvre de l'initiative nationale de développement humain notamment à travers l'action associative, a indiqué à la MAP, le président du réseau Maillage, M. Ahmed Ghayet.

M. Ghayet, dont le réseau se focalise sur les jeunes des quartiers populaires et des bidonvilles, a fait état de plusieurs obstacles qui freinent la participation active de la fille au mouvement associatif, citant la persistance des préjugés et des tabous dans la société marocaine, en particulier dans les quartiers populaires. Intervenant à cette occasion, Mme Aïcha Destouli, représentante de l'association internationale des Lions Clubs, a affirmé que l'INDH, en tenant en compte dans ses programmes de l'approche genre, est "une véritable voie de salut notamment pour les jeunes filles marocaines issues des milieux défavorisés". Elle a déploré, à ce propos, que le taux d'analphabétisme le plus élevé soit enregistré chez les jeunes filles. Pour sa part, M. Souleimane Hajam, de la cellule INDH, s'est attardé sur la philosophie de l'INDH et sa méthodologie dans la mise en uvre de ses programmes (transversal, de lutte contre la précarité, de lutte contre l'exclusion sociale en milieu urbain et de lutte contre la pauvreté en milieu rural). Evoquant les résultats réalisés depuis l'annonce de l'INDH, le responsable a indiqué que 1.104 projets ont été retenus dans le cadre du programme prioritaire 2005, dont 364 relatifs à la lutte contre l'exclusion urbaine, 570 liés à la lutte contre la pauvreté rurale et 170 pour faire face à la précarité. Le réseau Maillage Maroc, qui regroupe actuellement une cinquantaine d'associations de jeunes, mobilisées et impliquées dans les quartiers, vise, entre autres, à aider la jeunesse des quartiers à se prendre en mains et à prendre en charge son destin et à contribuer à l'amélioration des conditions de vie dans les quartiers défavorisés.
Publié le: 09/03/2006 à 21:37:56 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz