Maroc

Portail Maroc

Rencontre informelle Maroc-Polisario à partir du 9 août en Autriche Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Rencontre informelle Maroc-Polisario à partir du 9 août en Autriche
TANGER (AFP) - La première rencontre informelle entre le Maroc et le Front Polisario sur la question du Sahara occidental est prévue à partir du 9 août en Autriche, a indiqué samedi à Tanger (Maroc) le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos.
Le Polisario a par ailleurs accusé samedi Rabat de "saper" les efforts de l'ONU pour régler le conflit du Sahara occidental, réagissant à un discours du roi du Maroc qui a réitéré l'"attachement (du Maroc) à l'initiative d'autonomie" proposée pour ce territoire.

"Le Maroc sape les efforts déployés par le secrétaire général de l'Onu et son envoyé personnel, Christopher Ross, et ferme la porte à toute solution du conflit qui l'oppose au peuple sahraoui", a affirmé un responsable du Polisario Abdelkader Taleb Omar.


Le nouveau tour de négociations entre le Maroc et le Front Polisario qui se tiendra entre les deux parties à Vienne "à partir du 9 août prochain" a été évoqué samedi à Tanger (nord) lors d'une rencontre maroco-espagnole", a déclaré M. Moratinos au terme d'une séance de travail avec son homologue marocain, Taieb Fassi Fihri.

Le ministre espagnol a effectué vendredi et samedi une visite de travail de 24 heures à Tanger, axée également sur le renforcement de la coopération entre son pays et le Maroc, notamment en matière politique et économique.

C'est la première fois que la date et le lieu de la rencontre informelle entre le Maroc et le Polisario en Autriche sont annoncés depuis le royaume.

Un représentant algérien devrait en outre participer à la rencontre informelle de Vienne, a indiqué à l'AFP une source à Tanger.

L'émissaire des Nations Unies pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, s'etait déclaré lors de sa dernière visite dans la région "optimiste" quant à l'organisation d'une "première rencontre informelle" entre le Maroc et le Front Polisario pour discuter de l'avenir de ce territoire.

"L'Espagne soutient cette démarche (rencontre informelle, ndlr) et souhaite des progrès" dans le dialogue entre les deux parties, a déclaré à la presse le chef de la diplomatie espagnole au terme de son séjour à Tanger. Il a également émis l'espoir que les relations entre le Maroc et l'Algérie "s'améliorent davantage".

"L'Espagne encourage l'amélioration des rapports maroco-algériens, c'est dans l'intérêt des deux pays", a-t-il souligné.

Taieb Fassi Fihri a souhaité la fin du conflit du Sahara occidental, indiquant que son pays oeuvre pour une "solution pacifique et politique" en faveur du "Sahara marocain". "Nous aspirons à un Maghreb uni et intégré", a-t-il estimé.

Quatre séries de négociations officielles ont déjà eu lieu à Manhasset (New-York) entre le Maroc et le Polisario et n'ont pas permis de rapprocher les points de vue et aboutir sur un compromis.

Le Maroc propose un plan de large autonomie sous sa souveraineté pour mettre fin au conflit du Sahara occidental alors que le Front Polisario, soutenu par l'Algérie, réclame l'indépendance de cette ancienne colonie espagnole que Rabat a occupé après le retrait espagnol et administré depuis 1975.

Publié le: 01/08/2009 à 15:10:09 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz