Maroc

Portail Maroc

Radiologie : effets indésirables chez des patients strasbourgeois Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médecine / Santé Monde » Médecine / Santé
Radiologie : effets indésirables chez des patients strasbourgeois
STRASBOURG (AFP) - Des patients pris en charge en neuroradiologie à l'hôpital de Hautepierre ont présenté des effets indésirables inhabituels sous la forme de perte de cheveux localisée ou de rougeurs de la peau, indiquent mercredi les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS).
Il s'agit de quatre patients traités entre le 9 et le 13 mars pour une embolisation vasculaire cérébrale, "des interventions, lourdes par nature, au cours desquelles un rayonnement superficiel est délivré", indique cette source.

Ils ont présenté certains effets indésirables, parfois conjugués et "plus importants que ce qu'il est courant d'observer", précise l'établissement.


Les évènements observés "font suite à des procédures de radiologie interventionnelle", selon les HUS. "Il s'agit de la réalisation d'actes invasifs sous contrôle radiologique pour guider le geste", précise la même source.

La radiologie interventionnelle a pour conséquence "un rayonnement superficiel et non en profondeur comme en radiothérapie".

L'appareil de radiologie avec lequel ces patients ont été traités n'est plus utilisé depuis le 19 mars, sauf pour des urgences vitales, dans l'attente des investigations complémentaires menées par l'hôpital et, parallèlement, par les autorités sanitaires (ASN, Afssaps, IRSN, ARH).

La division de Strasbourg de l?Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a procédé le 23 mars à une inspection afin de recueillir les premiers éléments d?investigation du CHU et d?analyser les premières actions correctives.

En complément, l?ASN et la Direction générale de la santé ont saisi conjointement l?Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) afin de procéder à une reconstitution des doses reçues par les patients et d?analyser les éventuelles complications chez les patients exposés.

Les intéressés font également l'objet d'un suivi dermatologique.

Les patients ayant subi ce type d'intervention peuvent appeler un numéro de téléphone de l'hôpital de Hautepierre (03.69.55.12.73).

Publié le: 25/03/2009 à 13:00:48 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz