Maroc

Portail Maroc

Rachat de Gabon Telecom :  M. Ahizoune reçu par le président Bongo Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Nouvelles technologies Maroc » Nouvelles technologies
Rachat de Gabon Telecom : M. Ahizoune reçu par le président Bongo
LIBREVILLE (MAP) - Le président gabonais, El Haj Omar Bongo, a reçu,ávendredi à Libreville, M. Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, l'opérateur qui vient d'être adjudicataire de l'appel d'offres international pour la cession de 51 pc de l'entreprise publique Gabon Telecom.
Au cours de cette audience, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc à Libreville, M. Ali Bojji, le président gabonais s'est félicité de la qualité des liens d'amitié qui existent entre le Maroc et le Gabon et a souhaité que son pays devienne le premier partenaire du royaume au sud du Sahara et que le Maroc devienne la porte d'entrée du Gabon en Afrique du nord.

M. Bongo a salué les performances réalisées par Maroc Telecom et donné son accord pour la signature du pacte d'actionnariat et du contrat de cession entre Maroc Telecom et Gabon Telecom.


De son côté, M. Ahizoune a affirmé que la décision de Maroc Telecom d'investir dans une opération technologique au Gabon s'inscrit dans le cadre de l'amitié profonde qui liait feu SM Hassan II et le président gabonais et qui s'est poursuivie et renforcée avec SM le Roi Mohammed VI.

Il a souligné que le secteur des télécommunications est devenu incontournable dans le processus de développement et que le Gabon mérite une technologie de haute qualité et de grande disponibilité, s'engageant à faire de Gabon Telecom une entreprise de référence pour le pays et pour toute la région.

En démocratisant l'accès au secteur des télécommunications par le biais d'une baisse significative des tarifs notamment ceux d'internet et de l'international et d'une meilleure qualité de service, a-t-il dit, la population se rendra compte que la privatisation de Gabon Telecom est une opération bénéfique et avantageuse.

Il a précisé que la présence de Maroc Telecom au Gabon posera le premier jalon à la redynamisation des relations économiques entre les deux pays.

Abordant la situation de Gabon Telecom, M. Ahizoune a relevé que l'entreprise perd du terrain à cause notamment de la hausse de ses tarifs d'accès à l'internet, se disant convaincu qu'avec cette privatisation, les premiers résultats positifs vont apparaître très rapidement.

Pour sa part, le ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, M. Alexandre Barro Chambrier a souligné que le choix de Maroc Telecom a été fait au terme d'un processus rigoureux de sélection et d'un appel d'offres International lancé en janvier 2006.

Selon M. Chambrier, le choix de Maroc Telecom se justifie par le niveau élevé de performance atteint par l'entreprise qui est à la pointe de la Technologie, rappelant la présence de l'opérateur marocain en Mauritanie et au Burkina Faso et les partenariats réussis qu'elle a noués dans plusieurs pays européens.

Le ministre a indiqué que Maroc Telecom a tous les atouts pour redresser et développer le secteur des télécommunications au Gabon et rendre l'économie du pays plus compétitive.

En effet, Maroc Telecom, qui a déboursé 61 millions d'euros pour cette opération de rachat de Gabon Telecom, s'est engagée à investir 100 milliards de Francs CFA (152,5 millions d'Euros) sur 5 ans dans le secteur des télécommunications de ce pays.

Du côté gabonais, ont assisté à cette audience notamment le vice-président de la République, Didjob Divungui Di Ninge, le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, le ministre de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et le ministre des Télécommunications, porte-parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang.
Publié le: 11/02/2007 à 17:33:30 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Le fondateur de Wikileaks Julian Assange comparaît...

» Google Maps: Google condamné en France pour abus de...

» Avec Twitter les commissaires européens goûtent au...

» Orange réalise une marge de l'ordre de 35% dans la...

» Hirai remplace Stringer à la tête de Sony confronté à de...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz