Maroc

Portail Maroc

Et pourquoi pas une fille aînée de William et Kate sur le trône? Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » People Monde » People
Et pourquoi pas une fille aînée de William et Kate sur le trône?
LONDRES (AFP) - A 100 jours du mariage du prince William et de Kate Middleton, la loi vieille de plus de quatre siècles qui fait passer tout héritier mâle devant une fille dans la succession au trône est jugée de plus en plus rétrograde en Grande-Bretagne.
Le gouvernement envisage de changer cette loi, a rapporté mercredi le quotidien Daily Telegraph.

Selon la règle actuelle (Act of Settlement), si Kate Middleton donnait naissance à une fille en premier, cette dernière devrait céder sa place obligatoirement à un frère plus jeune.


L'Act of Settlement, qui date de 1701, interdit également à un catholique de monter sur le trône.

Un député travailliste, Keith Vaz, a déposé un projet de loi pour modifier le texte devant le Parlement, qui devrait être débattu au mois de mai.

Il fait valoir que la "domination masculine" a déjà été supprimée dans les règles de succession en Suède, aux Pays-Bas, en Norvège, en Belgique et au Danemark.

Un porte-parole du Premier ministre a reconnu le caractère "discriminatoire" de la disposition, mais a souligné l'extrême complexité de la question. "Amender la loi de succession est une question complexe et difficile qui requiert un examen prudent et réfléchi", a indiqué le porte-parole.

En effet, pour modifier la règle de succession, il faut aussi modifier la législation dans les 15 pays du Commonwealth dont la reine est le chef d'Etat.

Des discussions se poursuivent avec les pays en question, a indiqué le porte-parole du Premier ministre, sans plus de précisions. Selon le Daily Telegraph, David Cameron pourrait évoquer le sujet lors du prochain sommet du Commonwealth.

Et qu'en pense la reine? En réponse à une lettre du député Keith Vaz, elle a rappelé que l'usage voulait qu'elle ne "s'exprime sur ce type de sujet que sur le conseil de ses ministres", selon le parlementaire.

Kate Middleton fêtait dimanche ses 29 ans, dernier anniversaire en tant que roturière et célibataire avant son mariage le 29 avril avec le prince William, deuxième dans l'ordre de sucession au trône britannique.

Clarence House, résidence du prince Charles, héritier du trône et père de William, a refusé de se prononcer sur la manière dont la "quasi-princesse" célèbrera ses 29 ans, contraignant la presse dominicale britannique à se perdre en conjectures.

Les célébrations resteront "privées", a simplement indiqué Clarence House.

Selon les "experts royaux" abondamment cités dans les médias, la jeune promise pourrait préférer une fête intime, avec sa famille proche seulement, profitant de ces derniers moments loin de la rigidité du protocole royal.

"Elle pourrait juste vouloir être avec des amis très, très proches et sa famille, ou tout simplement elle et William. Il ne s'agira pas d'une grande fête", croit savoir Ingrid Seward, rédactrice en chef du magazine Majesty, spécialisée dans l'actualité de la famille royale.

Avec le moindre geste du futur couple royal scruté par les médias, l'apparition de Kate et William, samedi au mariage d'amis dans le Yorkshire (nord de l'Angleterre), était passée au crible dans la presse de dimanche.

Y voyant "une répétition en costumes" du mariage royal à venir, les journaux donnaient bons et mauvaix points au choix vestimentaire de Kate. La fiancée arborait robe et chapeau noirs, une tenue très rigoureuse loin du blanc immaculé qu'elle réservera à son grand jour, soulignaient les journaux. Mais le tabloïde News of the World barrait une pleine page d'un "Oh" scandalisé sur un gros plan de son décolleté laissant à penser qu'elle "ne portait pas de soutien-gorge".

Publié le: 19/01/2011 à 10:42:19 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Roger Moore et Brigitte Nielsen au Bal de l'Opéra de Vienne

» Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, va jouer dans...

» Stéphane Hessel, premier Prix Mychkine pour l'ensemble...

» Marina Vlady et Jean Becker honorés du prix Langlois

» Les Arts et Lettres pour Laetitia Casta, Claude Gensac...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz