Maroc

Portail Maroc

Playboy ferme ses bureaux de New York et supprime une centaine de postes Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médias Monde » Médias
Playboy ferme ses bureaux de New York et supprime une centaine de postes
NEW YORK (AFP) - Le groupe Playboy va fermer ses bureaux de New York, ce qui se traduira par la suppression d'une centaine de postes, dans le cadre d'une opération de réduction des coûts, a annoncé lundi un porte-parole du magazine pour adultes.
Les bureaux situés sur la Cinquième avenue de Manhattan fermeront le 1er mai, a indiqué Martha Lindeman.

"Nous sommes en train de fermer nos bureaux de New York afin de regrouper nos publications imprimée et en ligne" à Chicago, a précisé Mme Lindeman.


Elle a ajouté que le groupe avait proposé à la centaine d'employés de New York de rejoindre les bureaux du groupe à Chicago, mais que la plupart n'avaient pas souhaité déménager et préféraient quitter l'entreprise.

Une fois cette opération réalisée, Playboy maintiendra une présence éditoriale et commerciale minimum à New York, a ajouté le porte-parole.

La revue est publiée actuellement dans plus de 100 pays.

Publié le: 23/03/2009 à 22:27:57 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La mission d'intérêt général de l'Agence France-Presse...

» Argent public et transparence: un livre du député...

» Sarkozy loue avec ironie la santé de sa relation avec la...

» Twitter: le nombre d'utilisateurs a plus que doublé en...

» L'Iran lance une chaîne internationale en espagnol

Suite »

Ressources web

» 2M Maroc

» Medi 1

» Aujourd'hui le Maroc

» Le Matin

» L'Économiste

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz