Maroc

Portail Maroc

Le Parlement européen renonce à démanteler les géants électriques de l'UE Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Economie / Finances Monde » Economie / Finances
Le Parlement européen renonce à démanteler les géants électriques de l'UE
STRASBOURG (AFP) - Le Parlement européen a finalement renoncé à imposer un démantèlement des géants électriques européens tels que le français EDF ou l'allemand RWE, aux termes d'un compromis trouvé avec la présidence tchèque de l'UE.
Les pays européens auront finalement trois options pour faire fonctionner leurs fleurons énergétiques, de manière à stimuler la concurrence et les investissements dans les marchés gaziers et électriques européens, selon un compromis trouvé pendant la nuit de lundi à mardi.

Les groupes fournissant ou produisant de l'énergie pourront vendre ou louer leurs réseaux de transports (gazoducs et lignes à haute tension), le cas de figure radical prôné pendant des mois par Bruxelles, mais qui avait provoqué une levée de boucliers à Paris et Berlin.


Ils auront surtout la possibilité d'échapper à un découpage patrimonial, en cantonnant l'activité de transport dans une filiale soumise à des critères d'indépendance assez stricts.

Cette option, qui avait été négociée d'arrache-pied par huit pays dont la France et l'Allemagne, avait été consentie par les 27 gouvernements de l'UE en juin 2008.

Mais il fallait encore renverser la position plus radicale du Parlement européen, qui s'était prononcé peu après en première lecture pour un démantèlement des géants "électriques", jugeant que les factures d'électricité étaient trop élevées.

Si les eurodéputés ont mis de l'eau dans leur vin sur cette question sensible, ils ont en revanche négocié "un net renforcement des droits des consommateurs", indique un communiqué du Parlement.

Les Européens pourront ainsi changer leur abonnement de gaz et d'électricité dans les trois semaines sans pénalité ou encore recevoir leur facture finale au plus tard six semaines après avoir changé de compagnie.

La formulation finale du "troisième paquet énergétique" (cinq projets législatifs nouveaux), encadrant davantage le fonctionnement des marchés gazier et électrique de l'UE, est pratiquement achevée.

Elle devra être avalisée vendredi par les représentants des pays de l'UE à Bruxelles, puis adoptée en plénière par le Parlement au plus tard début mai.

Publié le: 24/03/2009 à 14:36:12 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz