Maroc

Portail Maroc

Parisot : les dirigeants de la Société Générale
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Economie / Finances Monde » Economie / Finances
Parisot : les dirigeants de la Société Générale "ont agi avec responsabilité"
PARIS (AFP) - La présidente du Medef Laurence Parisot estime dans un entretien publié lundi par Aujourd'hui en France/Le Parisien que les dirigeants de la Société générale ont pris "la mesure de la situation" et "agi avec responsabilité" en renonçant dimanche à leurs stock-options.
Laurence Parisot qui a appris "avec soulagement" la décision des dirigeants de la banque, estime que "les Français n'auraient pas compris". "Les patrons de TPE et de PME, qui tous les jours tremblent pour leurs autorisations de découvert, non plus!" explique la présidente du Medef dans l'interview au quotidien populaire.

"Les dirigeants ont pris la mesure de la situation et ont agi avec responsabilité. Ils se sont ainsi mis en conformité avec le code éthique de l'Afep (Association des grande entreprises françaises) et du Medef", poursuit Laurence Parisot.


L'attribution de 70.000 stock-options au président Daniel Bouton et de 150.000 au directeur général Frédéric Oudéa avait déclenché une très vive polémique, juste avent la grande mobilisation sociale de jeudi.

Après que Nicolas Sarkozy a réclamé que le patronat mette de l'ordre dans ses rémunérations, Laurence Parisot souligne dans cet entretien que le Medef "n'a pas le pouvoir d'imposer quoi que soit". "C'est pourquoi, nous allons répondre dans la semaine en rappelant les valeurs de responsabilité et de solidarité auxquelles nous croyons".

Laurence Parisot souhaite "ouvrir immédiatement une délibération sociale sur les mutations économiques avec toutes les organisations syndicales".

Publié le: 23/03/2009 à 06:55:05 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz