Maroc

Portail Maroc

Les orangs-outangs indonésiens menacés par les feux de forêt Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Sc / Environnement Monde » Sc / Environnement
Les orangs-outangs indonésiens menacés par les feux de forêt
DJAKARTA (REUTERS) - La fumée générée par d'importants feux de forêt en Indonésie menace la population d'orang-outangs vivant dans une réserve naturelle de Bornéo, a déclaré lundi un responsable des parcs indonésiens qui a accusé les chasseurs de cerfs d'incendier volontairement la forêt.
Ces feux font rage depuis plusieurs semaines, ce qui a donné naissances à des nuages de fumée qui se sont répandus au-dessus de plusieurs pays d'Asie de Sud-Est.

Saut Manalu, un responsable du parc national de Tanjung Puting, où vivent 6.000 orangs-outangs, a déclaré à Reuters par téléphone que ces primates étaient encore plus sensibles aux effets des fumées que les humains.


""On les entend crier tard dans la nuit"", a-t-il dit, en précisant que certains feux faisaient rage à l'intérieur même de la réserve, qui couvre un territoire très vaste de la province de Kalimantan, dans le centre de la partie indonésienne de Bornéo.

""Les feux se trouvent sur les pourtours mais les orangs-outangs vivent plus à l'intérieur. Nous réfléchissons à la façon de contrôler les feux. Si nous n'y parvenons pas, nous nous occuperons des animaux. Nous devrons peut-être les évacuer"".

Certains de ces feux ont été allumés par des chasseurs, a-t-il expliqué.

""Pour attirer les cerfs, les chasseurs mettent souvent le feu à des territoires. Une herbe fraîche repousse ensuite sur les terres brûlées, ce qui attire les cerfs, friands de jeunes pousses"".

Plusieurs ministres d'Indonésie, de Singapour, de Malaisie, de Thaïlande et de Brunei ne sont pas parvenus vendredi à se mettre d'accord sur un plan de lutte contre ces incendies.

Les voisins de l'Indonésie dénoncent de plus en plus l'inaction de Djakarta face aux les feux de la saison sèche, qui sont souvent allumés délibérément par les paysans, les exploitants de bois et les entreprises de production d'huile de palme.

Le gouvernement indonésien explique ses difficultés par l'inaccessibilité des régions touchées et cite également les problèmes socio-économiques de la population.

Djakarta a appelé à l'aide l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean).

""Il faut un fonds auquel tout le monde contribue car nous sommes tous affectés"", a dit Syed Hamid Albar, le ministre indonésien des Affaires étrangères.

En coulisses, des responsables indonésiens affirment que de nombreuses sociétés basées en Malaisie et à Singapour sont à l'origine de certains feux.
Publié le: 16/10/2006 à 09:25:11 GMT Source : Reuters
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La testostérone peut induire des attitudes égocentriques

» Le centre de la parole dans le cerveau n'est pas là où...

» De la taille d'un chat à celle d'un éléphant en 20...

» Une banque du sperme pour la Grande barrière de corail...

» A Davos, une machine pour décoder le génome individuel...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2014 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz