Maroc

Portail Maroc

Nigeria: libération de 7 expatriés otages depuis deux semaines Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde Monde
Nigeria: libération de 7 expatriés otages depuis deux semaines
LAGOS (AFP) - Les sept expatriés enlevés le 3 octobre dans la région pétrolière du delta du Niger, dans le sud du Nigeria, ont été libérés samedi matin à Port Harcourt, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon le porte-parole de la police, Haz Iwendi, les sept hommes devaient être remis à leurs sociétés respectives. Apparemment, ils auraient été pris en charge dans un premier temps par une société de sécurité qui travaille dans la zone pétrolière.

Aucune précision n'a été fournie sur les conditions exactes de leur libération, obtenue apparemment par le biais de négociations, ni sur leur état de santé.


"C'est une très bonne nouvelle et nous sommes vraiment très contents", a déclaré à l'AFP un porte-parole d'Exxon Mobil en confirmant la libération des otages.

Les sept hommes - quatre Britanniques, un Roumain, un Malaisien et un Indonésien - qui travaillent pour des sociétés sous-traitantes de la compagnie pétrolière américaine Exxon Mobil (Sparrow Offshore et Oceaneering International), avaient été été enlevés par des hommes armés lors de l'attaque d'une installation de la compagnie à Eket (Etat d'Akwa Ibom).

Deux employés nigérians auraient été tués durant l'assaut, qui n'a pas été revendiqué à ce jour.

Publié le: 21/10/2006 à 15:20:58 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La Belgique est officiellement entrée en récession

» Sénégal: l'opposition promet une "nouvelle stratégie",...

» Russie: Poutine prêt à un deuxième tour, même s'il...

» L'Europe toujours saisie par le froid, des dizaines de morts

» Tunisie: première visite de la directrice du FMI...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz