Maroc

Portail Maroc

La mission d'intérêt général de l'Agence France-Presse inscrite dans son statut Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médias Monde » Médias
La mission d'intérêt général de l'Agence France-Presse inscrite dans son statut
PARIS (AFP) - Les députés français ont adopté mardi soir un amendement du gouvernement inscrivant dans le statut de l'Agence France-Presse (AFP) ses missions d'intérêt général dans le but de parer à un conflit avec l'Union européenne.
L'amendement prévoit d'ajouter parmi les ressources de l'AFP "la compensation financière par l'Etat des coûts nets générés par l'accomplissement de ses missions générales telles que définies par les articles 1er et 2" du statut de l'agence, datant du 10 janvier 1957.

L'article 1er du statut stipule que l'AFP recherche, tant en France qu'à l'étranger, "les éléments d'une information complète et objective" et l'article 2 définit notamment son indépendance à l'égard de "tout groupement idéologique, politique ou économique" et l'existence d'un réseau "lui conférant le caractère d'un organisme d'information à rayonnement mondial".


La rédaction retenue a fait l'objet d'un consensus entre le gouvernement, la direction de l'AFP et les syndicats. Cet amendement vise à répondre aux demandes formulées par la Commission européenne suite à une plainte déposée par l'agence de presse allemande DAPD qui l'accuse de recevoir des aides d'Etat.

"C'est un enjeu extrêmement lourd pour l'AFP parce que si ce dispositif n'était pas adopté cela pourrait coûter pas loin d'un milliard d'euros à l'AFP en remboursement", a expliqué le secrétaire d'Etat au commerce, Frédéric Lefebvre.

Cet amendement a été inclus dans un article d'une proposition de loi visant à "simplifier" et à "moderniser" le régime des agences de presse régie par une ordonnance de 1945.

La proposition de loi va maintenant aller au Sénat, où elle avait été rejetée une première fois. Elle reviendra pour une ultime lecture devant l'Assemblée qui aura le dernier mot.

Publié le: 01/02/2012 à 11:05:15 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Argent public et transparence: un livre du député...

» Sarkozy loue avec ironie la santé de sa relation avec la...

» Twitter: le nombre d'utilisateurs a plus que doublé en...

» L'Iran lance une chaîne internationale en espagnol

» BSkyB lance une offre sur internet, progression du...

Suite »

Ressources web

» 2M Maroc

» Medi 1

» Aujourd'hui le Maroc

» Le Matin

» L'Économiste

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz