Maroc

Portail Maroc

Le ministre des AE australien appelle Musharraf à revenir sur le chemin de la démocratie Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Politique / Diplomatie Monde » Politique / Diplomatie
Le ministre des AE australien appelle Musharraf à revenir sur le chemin de la démocratie
SYDNEY (MAP) - Le ministre australien des Affaires étrangères, Alexander Downer, a appelé, mercredi, le président pakistanais Pevrez Musharraf de revenir sur le chemin de la démocratie.
""Etant donné ce qui se passe, notre message au président Musharraf est de revenir sur le chemin de la démocratie le plus vite possible"", a déclaré Alexander Downer à la chaîne australienne ABC.

M. Downer a relevé que ""c'est dans le cadre de la démocratie que le Pakistan assurera sa stabilité et pourra le mieux lutter contre la menace islamiste"".


M. Musharraf ""est opposé à l'extrémisme et aux groupes liés à Al-Qaïda et aux talibans. Mais nous voulons voir la totalité du Pakistan s'attaquer à ces problèmes, le plus vite possible, car la vie de nos soldats en Afghanistan est en jeu"", a ajouté le chef de la diplomatie australien.

L'instauration de l'état d'urgence samedi au Pakistan, s'est traduite par de nombreuses restrictions aux libertés publiques, des dizaines d'opposants au président Musharraf ont été interpellés et des manifestations d'avocats ont été sévèrement réprimées.

Pour justifier l'instauration de l'état d'urgence, le général Pervez Musharraf a invoqué la multiplication des attentats et l'ingérence du pouvoir judiciaire dans les prérogatives du gouvernement pour lutter contre les terroristes islamistes, notamment la remise en liberté, sur ordre des juges, de suspects.
Publié le: 07/11/2007 à 04:28:47 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» "Sans tricher", Eva Joly se livre dans une...

» Sondages: un duel Hollande-Sarkozy se confirme,...

» EXCLUSIF AFP - Bettencourt : Eric Woerth convoqué la...

» Séquestration à La Poste: Olivier Besancenot jugé en...

» Comme Hollande, Sarkozy dénonce les banquiers et la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz