Maroc

Portail Maroc

Maroc: le syndicat de la presse dénonce la saisie de TelQuel et de Nichane Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Maroc: le syndicat de la presse dénonce la saisie de TelQuel et de Nichane
RABAT (AFP) - Le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) a dénoncé dimanche la saisie des deux derniers numéros des hebdomadaires marocains TelQuel et Nichane (indépendants) estimant qu'"il n'existe aucune loi au Maroc qui interdise les sondages".
"Le SNPM dénonce cette saisie administrative, rappelle qu'il n'existe aucun texte de loi qui réglemente les sondages au Maroc, réclame le respect de la liberté de la presse et demande à ce que toute décision de saisie à l'avenir soit du ressort de la justice" et non des départements administratifs comme il est d'usage, a-t-il affirmé dans un communiqué.

Les deux derniers numéros de TelQuel et de Nichane -version arabe de TelQuel- ont été saisis par le ministère de l'Intérieur pour avoir publié samedi "un sondage -effectué en partenariat avec le journal français Le Monde- sur le bilan des 10 premières années du règne du roi Mohammed VI".


Bien que ce sondage soit favorable au roi Mohammed VI qui a fêté le 30 juillet ses dix premières années de règne, le ministre de la Communication Khalid Naciri a déclaré samedi que "la monarchie au Maroc n'est pas en équation et ne peut faire l'objet d'un débat même par voie de sondage".

"Si Le Monde publie ce sondage (dans édition datée de mardi, ndrl) il ne pourra être mis en vente au Maroc, c'est une question de cohérence", a affirmé M. Naciri.

De son côté, le groupe TelQuel a condamné dimanche "avec force la saisie et la destruction de 100.000 exemplaires des magazines TelQuel et Nichane", qualifiant la saisie "d'illégale", dans un communiqué.

"Par cette saisie et cette destruction, le gouvernement du Maroc s'attaque une nouvelle fois à la liberté de la presse et d'opinion, ce qui démontre que de manière éclatante que la démocratisation du régime est un processus semé d'embuches", a estimé le groupe TelQuel, exprimant "avec force et conviction qu'il continuera à défendre les idéaux démocratiques".

Publié le: 02/08/2009 à 22:50:01 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz