Maroc

Portail Maroc

Maroc: la police achève l'audition des directeurs de deux hebdomadaires Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Maroc: la police achève l'audition des directeurs de deux hebdomadaires
RABAT (AFP) - La police judiciaire a achevé dimanche l'audition des directeurs des hebdomadaires marocains (indépendants) Al Ayam et Al Michaâl, qui ont publié des articles contestés sur la santé du roi Mohammed VI, a-t-on appris lundi.
Noureddine Miftah (Al Ayam) et Idriss Chahatane (Al Michaâl), ainsi que plusieurs journalistes des deux publications, ont été entendus samedi et dimanche par la police à Rabat, dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet.

"Nous avons été interrogés séparément et la question que répétaient souvent les policiers était: 'pourquoi ne vous êtes vous pas contentés de publier le communiqué officiel diffusé par le palais?'", a déclaré Noureddine Miftah.


"La police nous a dit de partir, ajoutant qu'elle peut nous rappeler à tout moment", a-t-il poursuivi.

Le procureur général avait indiqué samedi avoir ordonné à la police d'ouvrir une enquête "minutieuse" auprès des deux publications. Selon le parquet, les articles incriminés comportaient des "faits mensongers et de fausses informations".

Le 26 août, le palais royal avait annoncé que le souverain avait été placé en convalescence pour cinq jours en raison d'une "infection" ne présentant "aucune inquiétude sur sa santé".

Le roi "présente une infection à rotavirus avec signes digestifs et déshydratation aiguë nécessitant une convalescence de cinq jours", avait indiqué le communiqué signé par le professeur Abdelaziz Maaouni, médecin personnel du roi.

L'audition des directeurs d'Al Michaâl et d'Al Ayam, ainsi que d'autres journalistes de ces hebdomadaires, est venue s'ajouter à celle, en début de semaine dernière, d'Ali Anouzla, directeur et rédacteur en chef du quotidien Al Jarida Al Oula. Celui-ci avait lui aussi publié un article sur la santé du roi, le 27 août.

Ali Anouzla et la journaliste du quotidien, Bouchra Eddou, auteur de l'article incriminé, ont été entendus à Rabat par la police trois jours consécutifs.

Publié le: 07/09/2009 à 17:29:43 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2021 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz