Maroc

Portail Maroc

Maroc: mort d'Abraham Serfaty, opposant à Hassan II Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Maroc: mort d'Abraham Serfaty, opposant à Hassan II
RABAT (AFP) - Abraham Serfaty, ancien opposant marocain au régime du roi Hassan II, est décédé jeudi dans une clinique de Marrakech (sud du Maroc), à l'âge de 84 ans, a déclaré son épouse à l'AFP.
"Abraham (Serfaty) est décédé ce matin (jeudi) dans une clinique de Marrakech à l'âge de 84 ans", a indiqué Christine-Daure Serfaty, son épouse.

Ancien membre du parti communiste marocain puis du groupuscule marxiste-léniniste Ila-al-Amam (en avant), Abraham Serfaty a passé près de 17 ans (de 1974 à 1991) en prison au Maroc.


"Il sera enterré après demain (samedi) au cimetère juif de Casablanca, près de ses parents", a-t-elle ajouté.

Descendant de Juifs chassés d'Espagne en 1492, Abraham Serfaty souffrait "d'une maladie pulmonaire et avait des problèmes de mémoire", a précisé Mme Serfaty.

Après avoir quitté la prison au Maroc, en 1991, il s'était exilé à Paris pendant huit ans.

Autorisé à rentrer au Maroc en septembre 1999 par Mohammed VI aussitôt après son accession au trône, cet ingénieur qui fut l'un des promoteurs de la politique minière du Maroc indépendant, blâmait aussi les partis politiques pour les lenteurs dans le processus démocratique.

Publié le: 18/11/2010 à 13:37:11 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz