Maroc

Portail Maroc

Maroc/Islam - Peines avec sursis pour deux journalistes Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Maroc/Islam - Peines avec sursis pour deux journalistes
CASABLANCA (REUTERS) - Deux journalistes marocains poursuivis pour avoir publié une liste de blagues sur l'islam, le sexe et la politique ont été condamnés lundi à trois ans de prison avec sursis et Nichane, leur magazine, a été interdit de publication pour deux mois.
Le parquet marocain avait requis cinq ans de prison ferme à l'encontre du directeur de la publication, Driss Ksikès, et du journaliste Sanaa al Adji et l'interdiction définitive du titre.

Le juge Noureddine Ghassin, président du tribunal de Casablanca, a en outre infligé une amende de 80.000 dirhams (environ 7.000 euros) au magazine.


Les deux journalistes ont quitté le tribunal sans commentaires, mais leur avocat Chawki Benyoun a fait savoir qu'ils feraient prochainement appel de leur condamnation.

Driss Ksikès et Sanaa al Adji ont expliqué à la cour que les blagues ne faisaient qu'illustrer une analyse de la façon dont la société marocaine évoque certains tabous.

Dénonçant une atteinte à l'islam, le Premier ministre Driss Jettou avait ordonné le mois dernier le retrait de Nichane en attendant le verdict.
Publié le: 15/01/2007 à 11:45:20 GMT Source : Reuters
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz