Maroc

Portail Maroc

Maroc: des éléphants de cirque otages d'un imbroglio administratif européen Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Maroc: des éléphants de cirque otages d'un imbroglio administratif européen
RABAT (AFP) - Quatre éléphants de cirque sont bloqués depuis des mois au Maroc par un imbroglio administratif européen empêchant leur retour en France et leur dresseur, à bout de ressources et d'espoir, craint d'être obligé de les euthanasier, a-t-il affirmé jeudi à l'AFP.
"On va être obligés de les endormir. Je n'ai plus d'autres possibilités. On est pris en otages par l'UE", a déclaré l'artiste de cirque Josef Gartner dans un entretien téléphonique avec l'AFP.

M. Gartner, dont le nom de cirque est Joy Gartner, se trouve à Casablanca avec ses quatre éléphants qu'il essaie désespérément de ramener en France, où le cirque Pinder avait prévu de l'engager.


Ses pachydermes, des éléphantes, sont bloqués à cause d'une directive européenne empêchant l'entrée dans l'Union européenne d'animaux sauvages en provenance d'Afrique, explique-t-il.

Il affirme avoir contracté quelque 120.000 euros de dettes pour nourrir ses animaux et n'avoir plus désormais les moyens de le faire.

"Ma vie c'est les éléphants. Sans mes éléphants, je ne suis rien. Je ne suis pas acrobate ou trapéziste", se désole M. Gartner qui appartient à une famille de dresseurs d'éléphants et dont le père est mort dans un accident en exerçant ce métier.

Parti de Montauban (sud de la France) en 2005, il s'était rendu avec ses éléphantes en Roumanie où il a travaillé dans un cirque avant de faire une tournée en Tunisie puis au Maroc.

Publié le: 20/01/2011 à 15:51:40 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz