Maroc

Portail Maroc

Le Maroc dévalue le dirham face au dollar et à l'euro Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Economie / Finances Maroc » Economie / Finances
Le Maroc dévalue le dirham face au dollar et à l'euro
Le Maroc a dévalué, mercredi 25 avril, de 5% le dirham qui s'échange désormais en moyenne à 11,5 pour un dollar et à 10,25 pour un euro.
Cette dévaluation, la première depuis onze ans, répond à la demande des exportateurs marocains sachant que le Maroc réalise les deux tiers de ses échanges commerciaux avec l'Union Européenne.
Cette mesure a été prise alors que les perspectives économiques s'annoncent positives. L'inflation est faible, les réserves de changes représentent six mois d'importations et la récolte 2000-2001 de céréales devrait être bonne.
La stimulation attendue des exportations par la dévaluation devrait permettre d'accroître ses recettes et donc de réduire la dette étrangère de 16 milliards de dollars

La balance commerciale marocaine a accusé l'an dernier un déficit de 45,2 milliards de dirhams, en hausse de 40% sur l'année précédente.
De point de vue boursier, selon la firme de courtage Upline Securities, la dévaluation profitera aux entreprises exportatrices comme les mines, le textile et les agrumes surtout que le textile et la confection contribuent pour un tiers à nos exportations.
En revanche, les banques qui sont endettées à l'étranger et les importateurs de matières premières pourraient souffrir de cette dévaluation.
Publié le: 30/05/2001 à 13:11:13 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz