Maroc

Portail Maroc

La maladie d'Alzheimer suscite crainte et sentiment d'impuissance Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médecine / Santé Monde » Médecine / Santé
La maladie d'Alzheimer suscite crainte et sentiment d'impuissance
PARIS (AFP) - Une majorité de Français partagent une image négative de la maladie d'Alzheimer qui génère une crainte importante, doublée d'un fort sentiment d'impuissance, selon des études menées en 2008 par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).
Ces travaux réalisés par l'Inpes dans le cadre du plan Alzheimer - dont une étude qualitative sur 130 personnes et une enquête téléphonique sur quelque 2.000 individus - ont été présentés mercredi à l'occasion d'une visite de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot au pôle gériatrie de l'hôpital Corentin Celton à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

La maladie d'Alzheimer est la troisième maladie jugée la plus grave par les personnes interrogées, après le cancer et le sida et la troisième maladie la plus crainte après le cancer et les accidents de circulation.


"Tant le grand public que les aidants familiaux ou les professionnels de santé expriment leur crainte face au caractère inéluctable de la maladie et ses conséquences sur l'identité du malade et sur l'entourage", analyse l'Inpes. Pour les proches et les professionnels de santé, "cette peur se double d'un fort sentiment d'impuissance".

83% des plus de 18 ans estiment que de plus en plus de personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer et 64% déclarent qu'on ne peut rien faire pour guérir une personne atteinte.

Malgré la forte crainte que suscite cette maladie, 91% des personnes de plus de 18 ans souhaiteraient connaître le diagnostic si elles avaient des signes évocateurs.

Les troubles liés à la mémoire figurent parmi les signes évocateurs les mieux connus du grand public : les symptômes les plus largement associés à la maladie sont ainsi les difficultés à se rappeler le chemin pour rentrer chez soi (95%) et ne pas se souvenir des événements de la veille (83%).

En 2009, l'Inpes doit réaliser une série d'études sur les perceptions du patient à l'égard de sa maladie.

Publié le: 25/03/2009 à 16:39:27 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz