Maroc

Portail Maroc

Lutte anti-dopage - Blatter défend la vie privée des joueurs Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Sport Monde » Sport
Lutte anti-dopage - Blatter défend la vie privée des joueurs
COPENHAGUE (AFP) - Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Joseph Blatter, a espéré mercredi que la vie privée des joueurs soit respectée et que le football ne soit pas la victime d'une chasse aux sorcières en matière de lutte contre le dopage avec la question de la localisation.
"Il ne faut pas se lancer dans une chasse aux sorcières quand il s'agit de parler de dopage. Nous, dans le football, nous étions des précurseurs, nous étions là depuis les premiers jours, il y a plus de dix ans en arrière", a déclaré M. Blatter lors du 33e Congrès ordinaire de l'UEFA à Copenhague.

"Nous sommes la fédération internationale qui fait le plus de contrôles antidopage, mais s'il vous plait, laissez un minimum de vie privée pour nos sportifs", a-t-il ajouté en référence aux questions de localisation auxquelles doivent se soumettre depuis le 1er janvier certains joueurs.


Mardi, la Fifa et l'UEFA avaient formellement rejeté dans un communiqué commun "les localisations individuelles, et veulent les voir remplacées par les localisations collectives, c'est-à-dire dans le cadre de l'équipe et l'infrastructure du stade".

Le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA) John Fahey a accusé mercredi l'UEFA et la Fifa "d'ignorer la réalité du dopage dans le sport", en refusant les exigences de localisation.

"Un des principes clés d'un contrôle antidopage efficace est l'effet de surprise et la possibilité de contrôle d'un athlète sans préavis 365 jours par an", a déclaré John Fahey dans un communiqué.

A propos de cette réaction du président de l'AMA, M. Blatter qui est membre du conseil de fondation de l'AMA et, à ce titre, a voté pour les nouvelles règles en matière de localisation, a déclaré ensuite qu'il ne voulait "pas la bagarre, mais de la compréhension".

"Ce n'est pas la ligne seule du football, mais de tous les sports collectifs, comme le basket-ball, le handball, le volley-ball ou le rugby", a-t-il rappelé.

"Nous ne réclamons aucun traitement de faveur. La question est de savoir si le football n'est pas une discipline qui a besoin d'autres éléments d'information", a précisé Theo Zwanziger, le président de la Fédération allemande (DFB).

La DFB vient justement d'être confrontée avec deux joueurs d'Hoffenheim (1re div.), arrivés en retard à un contrôle antidopage, à un problème de localisation: "Ce cas doit nous servir d'avertissement", a-t-il insisté.

Publié le: 25/03/2009 à 13:25:10 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Cyclisme: Movistar veut "s'améliorer" sur les grands...

» Six Nations: avec le jeune Venditti pour l'Italie dès le...

» Cyclisme: victoire de Kirsten Wild au Tour féminin du Qatar

» MotoGP: Stoner de nouveau au top aux essais de Sepang

» Hockey: seins nus contre le Mondial-2014 de hockey sur...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz