Maroc

Portail Maroc

Le premier film érotique en 3D produit à Hong Kong Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Art / Culture Monde » Art / Culture
Le premier film érotique en 3D produit à Hong Kong
HONG KONG (AFP) - Le premier film érotique en 3D relief sera produit par un producteur de cinéma de Hong Kong, a rapporté dimanche la presse.
Stephen Shiu Jnr, président de One Dollar Production, a affirmé qu'il allait utiliser des effets spéciaux pour rendre "3D Sex end Zen", une production de 30 millions de dollars de Hong Kong (3,85 millions de dollars américains), aussi réaliste que possible.

"Ce film érotique en 3D sera probablement le premier du genre dans le monde", a-t-il affirmé au journal Sunday Morning Post de Hong Kong.


"Il suffit d'imaginer que vous regarderez le film comme si vous étiez assis à côté du lit", a-t-il expliqué.

Le film est basé sur une oeuvre de la littérature érotique chinoise du 17e siècle, "La chair comme tapis de prière".

Grâce au procédé 3D, les spectateurs, qui porteront des lunettes spéciales, auront l'impression que les actrices se trouvent à quelques centimètres d'eux, a encore indiqué le producteur.

Le tournage doit débuter en avril, avec des actrices japonaises et taïwanaises et le film devrait sortir en Chine avant Noël prochain, selon la presse.

Publié le: 25/01/2009 à 10:19:42 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La voix du chancelier Bismarck découverte sur un...

» "Sur la planche": l'énergie brute des "filles...

» Le musée Toulouse-Lautrec d'Albi, transformé, rouvrira...

» L'un des premiers opéras payants, "Egisto", pour la...

» Avec "Elles", Juliette Binoche s'expose et se dévoile

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Culture

» Ministère de la Communication

» UNESCO Maroc

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2014 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz