Maroc

Portail Maroc

Liban: Paris opposé à
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Moyen Orient Monde » Moyen Orient
Liban: Paris opposé à "la prise en otage politique" du TSL, selon Alliot-Marie
PARIS (AFP) - La France est opposée à "la prise en otage politique" du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), institution créée par la communauté internationale que "nul ne peut paralyser", a déclaré samedi la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie au quotidien jordanien Al Arab Al Yawm.
"Nous sommes opposés à une prise en otage politique du travail du Tribunal spécial pour le Liban. C'est une juridiction indépendante, créée par la communauté internationale. Nul ne peut le paralyser. Il doit pouvoir poursuivre son travail. On ne peut opposer justice et stabilité", affirme la ministre dans cette interview dont le texte a été diffusé à Paris par son ministère.

Onze ministres du camp du mouvement chiite Hezbollah ont démissionné le 12 janvier du gouvernement d'union au Liban, provoquant sa chute, après de longs mois de bras de fer avec le camp du Premier ministre Saad Hariri au sujet du TSL chargé d'identifier et de juger les assassins de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, le père de Saad tué en février 2005.


"Le message de la France est constant: nous appuyons les autorités libanaises qui s'efforcent aujourd'hui de préserver la stabilité du pays et de composer un nouveau gouvernement. Nous pensons qu'il n'y a aucune fatalité à la crise", déclare Mme Alliot-Marie.

Au Caire, avant-dernière étape de sa tournée au Proche-Orient, Mme Alliot-Marie a souhaité samedi, en présence du chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit, que "l'intervention du TSL permette de consolider la réconciliation de tous les Libanais et de garantir l'unité nationale".

Publié le: 22/01/2011 à 15:45:49 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Afghanistan: le Pakistan accusé par l'Otan de soutenir...

» Syrie: les combats s'intensifient, blocage à l'ONU

» Egypte: les 25 travailleurs chinois, enlevés par des...

» Mort de Gilles Jacquier: M. Juppé demande que Damas...

» Syrie: l'opposition conclut un accord en vue de la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz