Maroc

Portail Maroc

Liban: consultations pour nommer un nouveau gouvernement reportées Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Moyen Orient Monde » Moyen Orient
Liban: consultations pour nommer un nouveau gouvernement reportées
BEYROUTH (AFP) - Les consultations prévues lundi pour la nomination d'un nouveau Premier ministre après la chute du gouvernement de Saad Hariri provoquée par la démission des ministres du Hezbollah et de ses alliés ont été reportées au 24 janvier, a annoncé un communiqué du président.
"Après avoir évalué les positions de différentes parties au Liban (...) le président Michel Sleimane a décidé de reporter les consultations parlementaires à lundi 24 janvier et mardi 25 janvier 2011", selon un communiqué du président de la République.

Ces consultations entre le président Sleimane et les groupes parlementaires doivent se tenir après l'effondrement le 12 janvier du gouvernement de coalition de Saad Hariri, fils de Rafic, provoquée par la démission des ministres du parti chiite Hezbollah et de ses alliés.


Cette crise a pour origine l'acte d'accusation du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) en charge de l'enquête sur le meurtre en 2005 de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, dont la remise par le procureur au juge de la mise en état est attendue lundi lors d'une audience à huis-clos.

Plusieurs médias étrangers ont indiqué que le TSL mettrait en cause des membres du Hezbollah.

Les mises en accusation, confidentielles, seront remises par le procureur Daniel Bellemare au juge de la mise en état, Daniel Fransen, chargé de les examiner en vue de leur confirmation, un processus qui peut prendre de "six à dix semaines".

Le puissant mouvement chiite armé a prévenu dimanche qu'il se "défendra" contre toute charge.

Publié le: 17/01/2011 à 10:10:06 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Afghanistan: le Pakistan accusé par l'Otan de soutenir...

» Syrie: les combats s'intensifient, blocage à l'ONU

» Egypte: les 25 travailleurs chinois, enlevés par des...

» Mort de Gilles Jacquier: M. Juppé demande que Damas...

» Syrie: l'opposition conclut un accord en vue de la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz